Sécurité sociale en Algérie : 4 millions de retraités bénéficieront de cartes électroniques

Algérie – Le ministère de la Solidarité Nationale a annoncé la mise à disposition d’une carte électronique permettant à 4 millions de retraités de bénéficier de plusieurs services.

En effet, le directeur de la protection des personnes âgées au ministère de la Solidarité nationale, Abdelhakim Hocine, a fait savoir lors de son passage sur les ondes de la radio chaîne 1, le 4 mars dernier, que ses services s’attelaient à moderniser les services sociaux à travers la numérisation, rapporte le quotidien arabophone Echorouk.

Abdelhakim Hocine a expliqué que ce dispositif consistait à mettre en place une carte électronique à la disposition de 4 millions de retraités et personnes âgées, leur permettant de bénéficier d’une assistance à domicile, de profiter de l’octroi d’outils médicaux et des séjours récréatifs dédiés aux personnes âgées, a-t-il confié. 

« 10% de la population sont des personnes âgées en Algérie soit 4 millions de personnes », a révélé le directeur de la protection des personnes âgées, expliquant en outre, qu’à l’avenir d’autres avantages seraient disponibles, tels que la réduction du coût des transports urbains.

Personnes âgées et retraités, les oubliés du système

Dans le même contexte, Abdelhakim Hocine a appelé les pouvoirs publics à édifier un programme spécial en vue de renforcer la prise en charge de cette catégorie d’âge, longtemps oublié et marginalisée, en l’accompagnant dans le milieu familial et social.

Le représentant du ministère de la solidarité a par ailleurs révélé l’existence de 1.603 personnes âgées demeurant dans 31 maisons de retraite, ce qui représente un taux insignifiant en comparaison avec le nombre total de cette catégorie, a-t-il affirmé, expliquant à cet égard, que le nouveau plan d’action du gouvernement a dédié un volet à la protection et à l’accompagnement des personnes âgées et de toutes catégories relevant de la compétence du secteur.

Rappelons qu’environ 60% du nombre total de retraités reçoivent des pensions mensuelles inférieures à 30.000 dinars. Ainsi, la stratégie d’amélioration du niveau de vie et du pouvoir d’achat du citoyen Algérien comprend, l’exonération de la redevance de l’impôt sur le revenu de l’IRG et plus précisément sur cette catégorie de personnes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes