AccueilÉconomieImmobilierAlgérie : des milliers de demandeurs de logements sociaux supprimés

Algérie : des milliers de demandeurs de logements sociaux supprimés

Immobilier – Cette suppression de demandeurs de logements sociaux et promotionnels aidés (LPA) en Algérie a été révélée par les communes à travers différents organismes administratifs dans la capitale et dans d’autres wilayas du pays.  

En effet, le processus de tri en Algérie des listes de logements sociaux et ceux de la formule LPA a connu du nouveau. L’opération de filtrage des listes a touché les propriétaires possédant des permis de construire ou des biens immobiliers à leur nom. Ceux qui ont bénéficié de subventions du Trésor public aussi. De plus, on a ceux qui ont tenté de s’enregistrer avec des données erronées. Ils ont tous été exclus.

El Bilad relate l’information ce 17 mai. Les enquêtes menées par les autorités compétentes en coordination avec la sécurité nationale ont révélé que la majorité des personnes bannies sont des commerçants, des personnes avec une bonne situation financière. Certains d’entre eux ont bénéficié d’un logement dans les années 90. Ils ont obtenu des parcelles de terrains ou autres.

Par ailleurs, les autorités des wilayas concernées se sont appuyées sur la priorité dans le tri des dossiers. Elles se sont notamment basées sur le respect du règlement, conformément à la nouvelle loi, expliquent les pouvoirs publics. Cette dernière détermine les catégories qui ouvrent droit aux logements dans les deux formules LPA et AADL.

Certaines communes dans les wilayas du pays ont affichés les listes des exclues

Concernant les demandeurs de logement social au niveau de la wilaya d’Oran. Cette dernière a publié les listes des personnes rejetées, possédant un bien immobilier. Ou en possession d’un permis de construire. Tandis que pour la formule LPA, certaines wilayas ont pris l’initiative de délibérer pour les deux parties. C’est-à-dire ceux qui bénéficient d’un logement et ceux qui ont été rayés de la liste. 

D’un autre côté, les autorités locales de Rouiba ont publié les listes de milliers de souscripteurs exclus dans les régions de ses communes. On peut citer quelques-unes. H’roua, Réghaïa et Rouiba, en l’occurrence.

Il est à noter que le dépôt des dossiers de demandes de logement acceptés se fait au niveau des communes concernées. Il est utile de rappeler aussi que le nombre d’inscrits dans la wilaya de Zéralda, à titre d’exemple, a atteint les 10.078 personnes. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes