AccueilÉconomieImmobilierImmobilier Algérie : délai de finalisation des projets LPP du 2e trimestre...

Immobilier Algérie : délai de finalisation des projets LPP du 2e trimestre 2021

Immobilier – Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi, a mis l’accent sur l’impérative accélération de la réalisation des projets de logements LPP, en Algérie, afin de les livrer dans les meilleurs délais possibles, soit durant le 2e trimestre de cette année 2021.    

Le premier responsable de l’immobilier en Algérie, Mohamed Tarek Belaribi a formulé plusieurs instructions portant sur la nécessité absolue d’activer la cadence des travaux de logements LPP (Logement promotionnel public). Ces consignes sont intervenues lors d’une réunion de travail sur l’évaluation des mesures précédemment prises. Elles visent alors d’accélérer davantage le rythme des projets de construction et leur concrétisation. 

Cette rencontre s’est donc tenue, ce 22 mai 2021, au ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville. Une réunion présidée par Mohamed Tarek Belaribi. Ont pris part à cette dernière le secrétaire général et la chef de cabinet du secteur précité. Le P-DG et les directeurs régionaux de l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI) étaient également présents. 

L’ordre du jour de la réunion portait sur les mesures urgentes à prendre pour l’achèvement et la mise en conformité des constructions de logements LPP. Il a ainsi été décidé de trouver des solutions pragmatiques. Plusieurs résolutions qui amèneront à tracer une feuille de route et un agenda consensuels.

Ces derniers permettront d’assurer le suivi et l’avancement des chantiers pour éviter de dépasser les délais de livraison prévue pour le deuxième trimestre de l’année courante. C’est effectivement ce dont a fait part, ce samedi, le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville sur page Facebook. 

Immobilier en Algérie : une Banque de l’Habitat pour une meilleure maîtrise de la politique du logement 

En effet, pour faciliter l’accès au crédit immobilier, le gouvernement algérien a décidé de mettre en place une banque publique d’investissement. Il s’agit plus précisément de la Banque de l’Habitat. Elle devra contribuer à garantir à tout citoyen, particulièrement à la classe moyenne, des logements, toutes formules confondues. 

Cet établissement public permettra donc aux Algériens de bénéficier d’une aide immobilière. Il réunira toutes les instances de financement. Il ouvrira notamment la voie aux privés de participer à son capital. Cette récente mesure s’inscrit dans le cadre de la consécration de l’engagement du gouvernement.

Celui-ci, rappelons-le, dit ambitionner de rendre accessible au plus grand nombre un logement abordable, décent et convenable. Lors de la dernière réunion périodique du Conseil des ministres, le Président de la République avait d’ailleurs ordonné l’accélération du lancement de la Banque de l’Habitat. Abdelmadjid Tebboune avait également mis en évidence l’importance accrue de parachever tous les programmes de logements.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes