AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : 20 % des couples souffrent de troubles de fertilité 

Algérie : 20 % des couples souffrent de troubles de fertilité 

Algérie – D’après une étude prospective établie par certains experts en infertilités, près de 20 % des couples algériens mariés souffrent de troubles liés à la fertilité. Découvrez les détails ce 21 juin 2021.

C’est un vrai sujet d’inquiétude pour ceux qui rêvent de devenir parents. Les couples en Algérie, ils sont 20 % à souffrir de troubles de fertilité. C’est-à-dire qu’ils ont du mal à concevoir un enfant. Au-delà de l’ambivalence des statistiques, la « stérilité » est vécue comme un véritable drame par les deux conjoints. Ces derniers, ne parviennent pas à concevoir un enfant de manière naturelle. Echorouk relate l’information.

Pour en savoir plus sur ce phénomène, l’entreprise allemande Merck, spécialisée dans le domaine de la science et de la technologie, a pris l’initiative d’organiser la toute première édition et conférence en ligne. Celle-ci est intitulée « Day Fertility », qu’on pourrait ainsi traduire par « La journée de la fertilité ».

Cette journée a connu la participation de plus de 100 experts algériens dans l’infertilité, dont des gynécologues. Des Biologistes. Mais aussi spécialistes en infertilités et des obstétriciens. Un événement spécial conduit alors sous un slogan expressif : « Prise en charge des troubles de la fertilité, mises à jour et défis ».

La journée de Merck autour de l’infertilité

D’après la même source, à travers ce congrès en format numérique, Merck aspire à renforcer les relations entre les différents spécialistes en infertilités, en Algérie. C’est pour permettre au plus grand nombre de se tenir au courant des dernières évolutions en matière de procréation assistée.

De son côté, le docteur Moncef Meklati, acteur majeur dans le domaine des sciences et des technologies, consolide son engagement auprès des personnes atteintes de troubles de fertilité. Ce pourquoi ce séminaire, qui tourne autour du thème « tout savoir sur l’infertilité », a été organisé.

Ce webinaire grand public, qui est une première en Algérie, s’inscrit dans le cadre du renforcement des efforts des autorités de la santé sur la prise en charge de l’infertilité. Celle-ci représente aujourd’hui une réelle problématique pour le couple en difficultés.    

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes