La manifestation des algériens de Nancy perturbée par des militants identitaires

Une manifestation de la diaspora algérienne vivant à Nancy organisée hier, dimanche 17 mars, a été perturbée par des militants de Génération identitaire, proche de la mouvance d’extrême-droite française.

En effet, pendant que les manifestants algériens exprimaient leur opposition aux décisions du Président sortant Abdelaziz Bouteflika, des militants de Génération Identitaire ont déployé une banderole sur le toit d’un bâtiment sur laquelle était marqué : « Ici c’est Nancy, pas l’Algérie! », et en scandant un slogan haineux envers les manifestants algériens : « One two three, retourne en Algérie! ».

La police n’a pas tardé à intervenir pour déloger les militants, qui étaient au nombre de trois, pour les placer rapidement en garde à vue.

En outre, le maire de Nancy Laurent Hénart a dénoncé dans un communiqué ces agissements : « C’est avec la plus grande fermeté que je condamne les propos et gestes de militants d’extrême-droite ce dimanche, venus insulter les participants au rassemblement pacifique qui se tenait place Stanislas. », a-t-il déclaré dans son communiqué.

https://www.facebook.com/dzairdaily/videos/2597582996925215/

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes