Yamina Bachir Chouikh n’est plus : qui était cette réalisatrice algérienne décédée à 68 ans ? 

Algérie – On vous présente dans le numéro du lundi 4 avril 2022 le portrait de la réalisatrice algérienne Yamina Bachir Chouikh qui a rendu l’âme hier à l’âge de 68 ans. Tenez-vous prêts, les détails arrivent juste en dessous.

En effet, une autre figure artistique quitte le cinéma Dz ! Il est question de l’Algérienne Yamina Bachir Chouikh qui s’est éteinte ce dimanche des suites d’une longue maladie. C’est l’association Adwaa qui a annoncé la terrible nouvelle. Le département ministériel de la Culture a confirmé, par la suite, l’information, via le réseau social Facebook.

Suite à l’annonce de son décès, le chef d’État, Abdelmadjid Tebboune a tenu à présenter ses condoléances à la famille de ladite réalisatrice. « Le président de la République présente ses sincères condoléances et ses profonds sentiments de compassion et de sympathie à la famille de la défunte », lit-on dans le message de condoléances.

Algérie : le riche parcours de Yamina Bachir Chouikh

Vous voulez tout savoir sur la légendaire cinéaste ? Ça tombe bien ! On vous présente aujourd’hui une biographie détaillée de la regrettée. Commençons par le commencement. La femme algérienne est née le 20 mars 1954 à Alger. Elle a pénétré le monde cinématographique à l’âge de 19 ans où elle s’est spécialisée dans le montage. C’est selon les informations fournies par Wikipédia.

La scénariste algérienne a considérablement marqué le septième art Dz. L’épouse du réalisateur Mohamed Chouikh a connu le succès grâce à son œuvre « Rachida ». Un long-métrage qui dépeint l’Algérie pendant les années de terrorisme. Elle avait également travaillé sur des films importants du cinéma maghrébin. On cite, à titre d’illustration, « Omar Gatlato » et « Vent de sable ».

La maman de la réalisatrice Yasmine Chouikh a cartonné à l’échelle internationale. Passionnée de l’art dramatique, des organisateurs étrangers des festivals ont honoré à maintes reprises le parcours remarquable de la défunte. On évoque notamment le festival miroirs et cinémas d’Afriques de Marseille, ainsi que le festival du film de Londres.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes