Washington Post : l’Algérie est un géant endormi en matière de tourisme

Algérie – Le journal américain Washington Post vient de publier un article sur l’Algérie, où celle-ci est décrite comme un « géant endormi en matière de tourisme ». Retrouvez toute l’actu sur ce sujet dans notre édition du 6 mai 2022.

Il est vrai que l’Algérie fascine par ces différents climats et sa large superficie et l’histoire que raconte chacune de ses régions un bon nombre d’étrangers. Cela dit, les services liés au tourisme dans ce pays demeurent toujours en stagnation et il leur reste encore un long chemin à faire, c’est d’ailleurs dans ce sens que le Washington Post a tenu à parler de l’Algérie dans un de ses articles.

Dans le détail, c’est un journaliste du nom de Henry Wismayer qui s’est prêté au jeu. Le reporter a d’ailleurs écrit un article très somptueux sur les richesses touristiques de ce pays. Il a également cité les régions qu’il a pu visiter lors de ce voyage une par une. Et ce, en racontant, entre autres, l’histoire de chacune de ses destinations, les traditions, les spécialités culinaires et on en passe.

Au fait, cet écrivain indépendant habitant à Londres a élaboré ce long article qu’il a intitulé « Un road-trip passionnant le long de la côte algérienne ». Parmi ce que Henry a dit à propos de l’Algérie, il a souligné la grandeur du pays. Sachant qu’il a mentionné qu’il s’agit du dixième plus grand pays au monde. Sauf qu’il demeure mystérieux et caché derrière des barrières géographiques et artificielles.

L’Algérie vue sous un autre angle par Washington Post

Ainsi, le journal Washington Post a surtout tenu à faire ressortir l’aspect culturel de l’Algérie. D’autant plus que Henry a également souligné que le pays est considéré comme l’un des endroits les plus distingués culturellement. Notant par ailleurs que la pandémie de la Covid-19 était un autre revers dans cette campagne. Celle menée dans le but de « réveiller ce géant endormi », a-t-il ajouté.

En outre, le rédacteur n’a pas omis d’évoquer la cuisine algérienne et les différents plats succulents qu’il a pu goûter tout au long de ce séjour. En passant par la Chekhchoukha, le Couscous, les Brochettes de Kebab et on en passe. Il a également cité les habitants de chaque région visitée, qui, selon ses dires, restent très ouverts et accueillants.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici