9.9 C
Alger
9.9 C
Alger
mercredi, 28 février 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesVoyage : le nombre d'Algériens en partance vers la Turquie a baissé...

Voyage : le nombre d’Algériens en partance vers la Turquie a baissé après le séisme ?

Publié le

- Publicité -

Tourisme – Déjà fragilisée par le dernier séisme qui a frappé l’une de ses villes, la Turquie garde-t-elle toujours sa place de la meilleure destination des touristes algériens ? Retrouvez tous les détails à ce sujet dans la suite de ce numéro du dimanche 26 février 2023.

En effet, gagnant du terrain au fil des années, le pays d’Erdogan est devenu l’une des destinations phares des étrangers. De par la beauté de ses villes, le pays offre un mélange de culture à la fois orientale et occidentale. Toutefois, il a été dernièrement la cible d’un tremblement de terre dévastateur jamais connu. Alors, et après ce séisme, les Algériens se dirigent-t-ils toujours vers la Turquie pour leurs vacances ?

Fragilisée par la pire catastrophe naturelle que la Turquie contemporaine n’a jamais connue, le pays traverse des circonstances difficiles. Du côté de l’industrie touristique, les Algériens ont, contre toute attente, fait une exception. D’après les témoignages des propriétaires des agences de voyage, les touristes algériens considèrent toujours la Turquie comme la meilleure destination pour leurs vacances.

- Publicité -

Et ce, malgré les séquelles qu’a laissées le séisme dévastateur qui a frappé la ville de Kahramanmaraş le 6 février dernier, apprend-on du quotidien El Khabar. Cela n’a de ce fait pas empêché l’engouement des Algériens pour se diriger vers cette perle de la Mer noire. Les touristes n’ont d’ailleurs pas annulé leurs réservations, en particulier au niveau des villes d’Istanbul, Antalya ou encore Ankara, affirment certains agents.

Le taux des visites hebdomadaires des Algériens vers la Turquie atteint les 80 %

En effet, selon leurs déclarations audit média, certains propriétaires des agences de voyage ont révélé que les Algériens n’ont pas changé d’optique quant à la destination turque. Et ce, malgré l’ampleur des dégâts humains et matériels qu’a causés le séisme. La preuve en est le taux des visiteurs algériens qui a atteint les 80 % hebdomadairement.

Néanmoins, certains agents touristiques affirment avoir enregistré des pertes financières. De son côté, Karim Zitouni, propriétaire d’une agence de voyage à Constantine, a déclaré que ce tremblement de terre a aggravé la situation. Étant donné qu’un bon nombre de clients ont annulé leur réservation vers la Turquie le 18 février dernier. D’autant plus que le coût des billets varient entre 60.000 et 70.000 DZD.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -