AccueilGuide VoyagesVols France : l’Algérie et la Tunisie toujours dans la liste orange

Vols France : l’Algérie et la Tunisie toujours dans la liste orange

Voyage – En dévoilant la mise à jour de sa liste, la France a révélé qu’elle maintient toujours l’Algérie et la Tunisie dans la liste orange pour ses vols, tandis que le Maroc est passé dans la liste verte.

En effet, dans le cadre des restrictions mises en place pour lutter contre la propagation du coronavirus, nombreux sont les pays qui ont élaboré des listes de voyage. Comme le cas de la France, qui, au fur et à mesure de l’évolution de la situation sanitaire, a classé les pays selon la couleur, comme l’Algérie et la Tunisie qui figurent toujours dans la liste « orange » de ses vols.

Au fait, les autorités françaises ont récemment divulgué la nouvelle liste rendue publique sur le site du ministère français de l’Intérieur. De ce fait, il en ressort que l’Algérie et la Tunisie sont toujours considérés comme des pays à risque, contrairement au Maroc. Sachant que le variant Omicron a atteint son apogée durant cette dernière période.

Par conséquent, certaines conditions de voyage doivent être respectées. Cela, par les voyageurs en provenance des pays classés dans la liste orange. Comme c’est le cas pour ces deux (02) pays voisins du Maghreb. Cela dit, ces conditions diffèrent selon le statut de vaccination de l’individu. D’après ce qui a été rapporté par Voyager DZ.

Vols France – Algérie : voici les restrictions mises en place

En outre, pour ce qui est des voyageurs vaccinés, ces derniers doivent se munir d’une preuve de vaccination complète pour pouvoir voyager vers l’Hexagone. En sus, ils doivent également présenter une déclaration sur l’honneur. Celle-ci leur permettra d’attester de l’absence des symptômes de la Covid-19. Mais aussi, du fait qu’ils n’ont pas été en contact avec un cas positif dernièrement.

Cependant, pour les voyageurs en provenance de l’Algérie et la Tunisie qui ne sont pas vaccinés. Ces derniers doivent se plier à d’autres restrictions. Au fait, ils doivent présenter un justificatif de voyage (motif impérieux). Mais aussi, présenter un test PCR négatif de moins de 72h ou un test antigénique de moins de 48h.

De plus, ces mêmes personnes doivent également se munir d’une attestation sur l’honneur. Et ce, dans le but d’attester de l’absence des symptômes et de ne pas être un cas contact. Ces mêmes voyageurs seront aussi dans l’obligation de se soumettre à un nouveau test une fois arrivés en France. Dans le cas où le dépistage s’avère positif, le voyageur devra se confiner pour une période prédéfinie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes