AccueilGuide VoyagesVols France - Algérie : prix des billets.. Le ras-le-bol d'un député

Vols France – Algérie : prix des billets.. Le ras-le-bol d’un député

Voyage – Le député de l’émigration et membre de la Commission des affaires étrangères à l’Assemblée populaire nationale (APN), Abdelouahab Yagoubi en l’occurrence, a, une fois de plus, dénoncé et réfuté les prix des billets pratiqués sur les vols reliant la France à l’Algérie. Nous vous invitons à découvrir son gros coup de gueule dans la suite de notre édition du dimanche 16 janvier 2022. 

Les transporteurs aériens qui opèrent depuis et vers les aéroports algériens dans le cadre de la réouverture progressive des frontières suscitent encore et toujours l’indignation. Celle de l’ensemble de leurs clients. Ces derniers leur reprochent, avec insistance, de surévaluer les tarifs de la ligne franco-algérienne. Mais ils ne sont pas les seuls. Abdelouahab Yagoubi n’a, lui aussi, de cesse de dénoncer les prix des billets de vols entre l’Algérie et la France. 

Le parlementaire est revenu à la charge par le biais d’un texte publié, ce samedi sur sa page Facebook. Comme à son habitude, il n’a pas hésité à accuser Air Algérie et ses pairs d’agir contre l’intérêt de leurs passagers algériens. Pour formuler ses reproches de manière constructive, le communicant a procédé à une comparaison entre les coûts des dessertes franco-algériennes et celles internationales. 

Selon ses arguments, les prix des billets entre les aéroports parisiens et celui d’Alger ont atteint les milles (1000) euros pour un vol dans les deux sens de 3h30. « Tandis que les lignes entre Paris et Amman ne sont exposées qu’à quelques quarante (40) (aller-retour de 9h50) ». Il s’agit là en effet de ce dont s’est encore insurgé Abdelouahab Yagoubi. Il a par ailleurs interpellé les autorités algériennes. 

Prix des billets France – Algérie : Yagoubi saisit le gouvernement ! 

En novembre dernier, Aïmene Benabderrahmane, Premier Ministre et chargé du ministère des Finances, s’est formellement dit prêt à prendre toutes les mesures nécessaires quant aux tarifs des dessertes franco-algériennes. Le membre du gouvernement a reconnu que les prix des billets étaient « excessivement chers ». Ils ne sont, avait-il souligné, pas à la portée de tous les ressortissants algériens. 

C’est à cet égard qu’une enquête a rapidement été ouverte pour rétablir cette situation. Une conjoncture qui semble de plus en plus peser sur les épaules de la diaspora algérienne. Cependant, l’élu de l’APN s’est montré plutôt inquiet concernant les avancées de cette instruction gouvernementale.

« Il est pourtant aisé de résoudre cet ennui. Il ne nécessite pas de grandes compétences. Vous avez trop tarder. Vous abuser. Là c’en est trop ». C’est le message qu’Abdelouahab Yagoubi a souhaité adresser à l’attention de la Commission d’enquête.

Prix des billets France – Algérie : l’appel urgent de Yagoubi ! 

Le membre de la commission des affaires étrangères de l’APN s’est manifesté encore aujourd’hui via un nouveau post. Il a lancé un appel au gouvernement à l’effet de parvenir à réduire les prix des vols entre l’Algérie et la France

« La lutte contre la mafia du monopole du transport aérien et maritime exige l’ouverture véritable du marché de la concurrence dans ce secteur, en particulier aux compagnies low cost. C’est là l’objectif stratégique que nous nous attelons à atteindre ». C’est en effet ce que vient d’écrire le député de l’émigration. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes