Vols Algérie/France : Les réservations d’Air France pour juin 2020 raflées

Algérie/France – Quelques jours uniquement après la réouverture des réservations le 27 avril dernier entre Paris et Alger, aucun billet n’est plus disponible à la vente du 1er au 30 juin sur le site web d’Air France; tandis que les prix des billets pour le mois d’après, juillet en l’occurrence, tombe à des niveaux imbattables.

Désormais, il n’est plus possible de faire le trajet entre Paris et Alger aux bords des avions de la compagnie aérienne française; pendant le mois susmentionné pour des raisons liées soit à la vente de l’intégralité des places ou bien que la société a procédé au retrait de celles restantes.

Pour le mois de juillet par contre, les réservations de vols entre la France et l’Algérie (Paris-Alger); sont disponibles sur le site d’Air France. Au départ de la capitale algérienne, les places sont mises en vente à des tarifs extraordinairement concurrentiels; l’aller simple coûte à partir de 59 euros seulement. Du côté de Paris, durant le même mois; les prix d’un allers-simple vers Alger démarrent à 142 euros.

La société publique Air France n’a pas encore révélé quoique-ce soit au sujet de cette réouverture des réservations; en vue d’une reprise des vols pour la saison estivale 2020; alors que les frontières sont toujours verrouillées des deux côtés, au nord comme au sud de la Méditerranée; ce qui laisse poser des questions sur la faisabilité du retour envisagé.

Concernant la réouverture des réservations, le ministre français de la Santé a indiqué ce dimanche 3 mai qu’il « y a, hélas, peu de chance pour que le virus décide, lui, de partir en vacances », et d’ajouter; « À titre personnel, je ne m’engagerais pas sur l’achat d’un billet d’avion. Ne soyons pas trop pressés de faire des réservations ».

Vols France/Maghreb : une reprise « hypothétique » ?

La compagnie Air France a expliqué à sa clientèle que ces possibilités de réservation demeurent pour l’instant purement théoriques, voire hypothétiques; car les vols ne pourront réellement reprendre qu’en cas de réouverture des frontières et de levée des restrictions de voyage en France; et dans les pays du Maghreb.

A cette condition qui déterminera la reprise effective ou non s’ajoute celle de la rentabilité d’un tel retour des vols du groupe aérien français; entre l’Hexagone et l’Algérie; mais notamment la Tunisie et le Maroc. L’affaire doit apporter des gains à l’entreprise et cela dépend principalement de la quantité « des réservations de ses clients ». 

Rappelons par ailleurs que la compagnie ASL Airlines France a notamment prévu la reprise de ses vols vers l’Algérie à partir du 23 juin prochain; en proposant 7 nouvelles destinations. Air Algérie, quant à elle; a annoncé, par le biais de son porte-parole, son souhait que ses avions reprennent les airs au cours du mois du juillet ou août prochains; si la situation sanitaire le permettait.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes