12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
dimanche, 14 avril 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesVols Algérie/France : À quand l'ouverture de l’aéroport de Paris-Orly ?

Vols Algérie/France : À quand l’ouverture de l’aéroport de Paris-Orly ?

Publié le

- Publicité -

Algérie/France – Fermé depuis la fin mars en raison de la suspension des vols aériens due à la pandémie mondiale du coronavirus, l’aéroport Paris-Orly pourrait ne pas rouvrir ses portes au trafic aérien avant le mois de septembre.

En effet, le deuxième plus grand aéroport de France a été transformé en base sanitaire, équipé d’un centre médical d’urgence  pour évacuer les malades du coronavirus en Île-de-France vers des hôpitaux provinciaux moins saturés que ceux de la région parisienne.

A cet effet, l’aéroport Paris-Orly devrait selon les informations rapportées par le journal économique Les Echos; ne pas revoir son trafic habituel avant septembre 2020, en raison des baisses de trafic pressenties cet été par les compagnies aériennes; explique une source proche du dossier, le PDG d’Air France-KLM, Ben Smith, par exemple ayant évoqué un retour à la normale pas avant deux ans. Il espère, selon la même source; 20% du trafic de l’année dernière en juin, 40% en juillet et 60% pour le mois d’août.

- Publicité -

Cependant, il convient de rappeler que l’essentiel des vols partant de l’aéroport d’Orly sont à destination des pays du Maghreb, notamment à destination de l’Algérie; dont les frontières aériennes restent fermées à ce jour, idem pour les aéroports de l’union européenne; fermés depuis le début du mois de mars, à l’exception des deux plateformes de Rome et Venise qui accueillent de nouveau des clients depuis le 4 mai; tandis que celle de Vienne met en place des tests de dépistage rapides pour les voyageurs.

A ce propos, le gestionnaire des aéroports parisiens ADP explique dans Les Echos les raisons de la non reprise de l’activité de l’aéroport durant la saison estivale « Nous devons attendre la réouverture des frontières avant de pouvoir remonter en puissance ».

« Une grosse partie de l’activité d’Orly repose notamment sur la desserte des pays du Maghreb; dont les frontières sont closes. Par ailleurs, la fermeture des frontières de l’Union européenne devrait également se prolonger jusqu’en septembre ».

- Publicité -

En outre, Air France poursuit à Paris des opérations limitées et se prépare à augmenter le 11 mai le nombre de ses vols domestiques, ses rivales installées à Orly ont été invitées à relancer leurs propres lignes depuis CDG; les activités d’Air Caraïbes ou de Corsair par exemple; qui visent un retour à la mi juin vers et depuis l’outre mer; ne sont pas assez importantes pour justifier la réouverture d’Orly.

Vers la ré-ouverture de l’Aéroport Paris-Orly en juin ?

En effet, les dirigeants de neuf compagnies européennes; dont Transavia (filiale d’Air France) et Corsair; ont demandé, dans un courrier adressé ce mercredi 6 mai au gouvernement français; la réouverture de l’aéroport parisienne à partir du 26 juin prochain.

Cependant, d’après les neuf PDG, la fermeture de l’aéroport d’Orly jusqu’en automne prochain serait une rumeur de presse, suivant la déclaration faite dans leur lettre publiée par le journal La Tribune. « Lors d’une conférence téléphonique tenue avec ADP sur le sujet d’Orly; il nous a été indiqué que les informations de presse, en date du dimanche 3 mai; concernant le maintien de la fermeture de l’aéroport d’Orly jusqu’à l’automne 2020 n’étaient ni officielles, ni confirmées. Cependant, l’aéroport resterait fermé jusqu’à fin juin sans donner une date précise pour sa réouverture »

Par ailleurs, les propos des PDG ont trouvé écho, ce vendredi 8 mai; dans les revendications des assistants en escale; à savoir le personnel effectuant les services au sol des transporteurs aériens dans les aéroports; qui sont monté eux aussi au créneau pour demander une réouverture de l’aéroport d’Orly avant l’été; rapporte le journal français La Tribune.

« Les surcoûts pour tous les opérateurs d’Orly d’un transfert vers Paris Charles de Gaulle limiteraient d’autant leur activité et augmenteraient le prix des billets d’avion; avec un impact direct sur le maintien de l’emploi dans le Val de Marne; et interdiraient aussi à de nombreuses familles de revoir leurs proches hors de France, avec la raréfaction des vols et la hausse du prix des billets. »; explique la Chambre Syndicale et l’Assistance en Escale (CSAE); qui demande la « réouverture d’Orly au plus tard fin juin »; rapporte la même source.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -