AccueilGuide VoyagesVols depuis l’Algérie : Le consulat de France apporte des précisions

Vols depuis l’Algérie : Le consulat de France apporte des précisions

Algérie – Une nouvelle publication du consulat général de France à Alger a précisé que les voyageurs qui veulent prendre des vols depuis l’Algérie pour aller vers la France sont dans l’obligation de présenter un examen de dépistage virologique.

En effet, le 07 novembre 2020, le consulat général de France qui se trouve à Alger a publié sur sa page Facebook un nouvel éclaircissement pour ce qui est des personnes qui souhaitent prendre des vols vers la France et depuis l’Algérie. Un communiqué qui a suscité beaucoup de réactions de la part des personnes qui sont bloquées.

Il a été précisé qu’à compter du 11 novembre 2020, les voyageurs qui souhaitent se rendre en France devront présenter avant l’embarquement un test ou un examen biologique de dépistage virologique négatif bien évidemment réalisé moins de 72 heures avant le vol ou la traversée et ce; quelle que soit leur nationalité ou leur statut.

Nous tenons à rappeler que VFS avait annoncé sur sa page Facebook le lancement de prise de rendez-vous en ligne pour faciliter la tâche aux personnes qui doivent se rendre en France. En précisant qu’il y a possibilité de faire appel à une prestation à domicile pour éviter tout contact avant le départ. 

Réactions face à la fermeture constante des frontières avec la France

Il a été mentionné aussi que les frontières extérieures de l’Espace Schengen sont fermées sauf exception et que tous les voyageurs; devront présenter une attestation de déplacement international dérogatoire pour pouvoir monter à bord de l’avion. VFS avait par ailleurs déjà publié un communiqué dans lequel l’organisation a précisé que pour le moment; seules les personnes qui ont une autorisation spéciale pourront voyager et aller en France.

Cette nouvelle publication pour préciser qu’il faudra se munir des résultats du PCR pour pouvoir se rendre en France a suscité l’intérêt de beaucoup de personnes qui ont tenu à commenter pour partager leur mécontentement. C’est surtout la stagnation des dossiers des regroupements familiaux qui a le plus chamboulé la publication en question. Plusieurs parlent de discrimination et expriment leur douleur à travers plein de commentaires.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes