Vols d’Air France : la compagnie renforce sa flotte pour l’Algérie avec ce type de Boeing

Voyage – Afin de répondre à l’envolée de la demande émanant de la diaspora algérienne, Air France met en service des Boeing long-courriers au niveau de ses vols reliant le sol métropolitain à l’Algérie. Nous vous expliquons le reste plus en détail dans la suite de notre édition du lundi. 

Depuis la reprise partielle des frontières aériennes, le pavillon national et ses pairs reprennent des couleurs. Ils enregistrent une croissance d’activité soutenue. Une progression qui outrepasse très largement les attentes. Si cela continue, sauf événement exceptionnel, la demande restera bien en selle pour les mois à venir. En vue d’y faire face, Air France dessert d’ores et déjà l’Algérie par des vols en avion gros-porteur : Boeing 777. 

À l’opposé des avions militaires français, ceux civils ne sont pas concernés par l’interdiction de survol du territoire algérien. Les vols commerciaux de passagers des compagnies aériennes françaises y sont toujours autorisés. La preuve en est le déploiement de la nouvelle stratégie d’Air France pour répondre à des variations très fortes et inattendues du volume de requêtes. Celles exprimées par sa clientèle algérienne. 

À cet effet, le transporteur aérien national français a décidé d’opérer les plus gros avions long-courriers de sa flotte. Un type d’appareils densifiés qu’Air France réservait, jusqu’alors, à la desserte des Antilles et de la Réunion. C’est en effet ce que relate le quotidien français Les Échos. L’information que nous reprenons ici, ce 04 octobre 2021, paraît dans son édition du vendredi. 

Vols vers de et vers l’Algérie : Air France et l’une de ses filiales déploient des Boeing 777-300

La demande est si forte sur leurs lignes aériennes franco-algériennes qu’Air France et sa filiale à bas prix Transavia comptent mobiliser des avions long-courriers à défaut des habituels monocouloirs moyen-courriers de type A320 et B737 de moins de 200 sièges. Toutes deux assurent le déplacement des passagers vers l’Algérie à bord des Boeing 777-300.  

Ils disposent d’une capacité allant jusqu’à 472 sièges. « Pour faire face à la demande, Air France opère déjà 7 vols par semaine en 777-300 entre Roissy-CDG et l’Algérie (6 vols sur Alger et 1 sur Oran) ». Il s’agit là de ce dont à faire savoir la compagnie aérienne nationale française. De son côté, Transavia indique qu’elle prévoit également effectuer trois (3) envols hebdomadaires avec le même type de Boeing, affrété à sa société mère. 

Il sied de rappeler par ailleurs qu’Air Algérie a procédé à la délocalisation de certains de ses vols vers l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Ceux qu’elle effectuait à partir de l’aérogare d’Orly, depuis la réouverture partielle des frontières algériennes. Elle desservira ainsi Alger à partir de Paris-CDG chaque mardi et jeudi, dès demain donc. Et cela tout au long du mois courant. À partir du 31 prochain, elle le reliera à celui de Constantine – Mohamed Boudiaf.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes