Vols d’Air Algérie et ouverture des frontières : Berkani apporte des précisions

Voyage – Mohamed Bekkat Berkani est revenu sur le sujet qui suscite l’engouement indéniable de la diaspora algérienne portant sur l’élargissement de l’ouverture des frontières algériennes et le nouveau programme de vols d’Air Algérie. Nous faisons le point, ce 24 août 2021, sur tout ce qu’a dit le président du Conseil national de l’ordre des médecins. 

Alors que le pays faisait face à une conjoncture sanitaire jugée alarmante et d’une extrême intensité, il connaît, récemment, une baisse des nouvelles contaminations quotidiennes. Un début d’embellie qui a amené le gouvernement à délester les politiques visant à prévenir et à combattre la virulence du SARS-CoV-2. Et un feu vert a été donné à Air Algérie pour l’optimisation de son calendrier de vols dans le cadre de l’ouverture des frontières. 

Pour le plus grand bonheur des désireux de regagner le territoire national, la hausse du nombre des liaisons internationales de et vers l’Algérie concerne également les compagnies aériennes étrangères. Aucun détail supplémentaire n’a été avancé dans le communiqué de la présidence quant au programme du pavillon national. Mais une chose est certaine. Il va y avoir non seulement un renforcement des lignes aériennes déjà ouvertes. 

Mais de nouvelles dessertes feront aussi leur entrée en vue de répondre à la forte demande. Un verdict qui ravit Mohamed Bekkat Berkani. « Il était temps de nous ouvrir, avec des conditions sanitaires bien entendu. Le monde entier a pris toutes les précautions : tests PCR, tests antigéniques… ». C’est en effet ce qu’a confié le professeur, avec la plus grande allégresse. Il s’est exprimé sur les ondes de la Radio nationale Chaîne 3. 

Hausse du nombre de vols internationaux : Berkani projette sa vision 

C’est dans une atmosphère de liesse patriotique que Mohamed Bekkat Berkani s’est manifesté. Il s’est montré assez optimiste quant à la conjoncture sanitaire actuelle en considérant que la campagne vaccinale se poursuit à un bon rythme. Alors que l’Algérie semble être sortie d’une troisième vague épidémique meurtrière, il estime que l’heure est venue de répondre aux besoins de l’ensemble des citoyens.

En particulier ceux résidant à l’étranger et qui n’ont quasiment pas revu leurs proches depuis deux ans. « Il est temps de permettre à notre diaspora de venir visiter les leurs et aux Algériens de partir à l’étranger pour des raisons multiples, d’effectuer des voyages qu’ils soient professionnels, touristiques, familiaux ».

Il s’agit là de ce qu’a en outre précisé le même locuteur. Cette décision d’élargir l’ouverture des frontières aériennes intervient également peu après la deuxième crise dévastatrice qu’a subie la population algérienne. Selon le spécialiste en médecine, le moment est plus qu’opportun de consolider le programme de vols commerciaux.

De son avis, cela épaulera l’ensemble des citoyens à aller bon train à la suite de l’épisode déplorable lié aux récents incendies ravageurs. « Il fallait permettre aux Algériens de l’étranger de venir voir les leurs ici pour les réconforter, les aider. Tout cela est important   parce que nous avons été privés pendant presque deux ans de visites ». C’est ce qu’a, en somme, expliqué le président du CONM.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes