AccueilÉconomieAutomobileVoitures d’occasion Algérie : mise en garde contre la propagation de la...

Voitures d’occasion Algérie : mise en garde contre la propagation de la fraude dans le kilométrage

Automobile – L’Organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur met en garde les citoyens contre la propagation du phénomène de la fraude dans le kilométrage des voitures d’occasion en Algérie. Dzair Daily vous en dit plus, ci-après.

En fait, cela fait plusieurs années maintenant que le dossier d’importation des véhicules est suspendu ! Tandis que certains Algériens attendent désespérément de bonnes nouvelles à cet égard, d’autres ont jeté leur dévolu sur les voitures d’occasion disponibles en Algérie, qui restent sujet de fraude dans le kilométrage. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 23 août 2022. 

Tout d’abord, on notera que le département d’Ahmed Zeghdar n’a pas encore tranché de façon définitive dans l’affaire des véhicules neufs. Aux dernières nouvelles, le dossier en question est en cours d’examen. Dans le détail, les autorités responsables préparent des cahiers de charges pour chaque type de véhicule.

D’ailleurs, il se murmure que la priorité serait accordée aux véhicules sans carte grise. Notamment, les engins mobiles destinés aux projets d’investissement. En tout cas, il s’agit de ce qui a été indiqué par le quotidien arabophone Echorouk

Voitures d’occasion en Algérie : un examen avant l’achat s’avère indispensable

Par ailleurs, vous n’êtes pas sans savoir que les prix des voitures d’occasion en Algérie ont flambé ! Et ce, à cause de l’augmentation de la demande. Cependant, cela n’empêche absolument pas les citoyens algériens de se procurer une voiture d’occasion. À cet effet, l’Organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur a dénoncé certains comportements.

En effet, l’APOCE a mis en garde contre la fraude dans le kilométrage des véhicules utilisés. Et ce, suite à plusieurs réclamations reçues. « Nous conseillons ceux qui cherchent à acheter une voiture d’occasion, à effectuer un examen électronique », a indiqué Mustapha Zebdi sur un post publié sur Facebook. Rappelons que le responsable est le président de l’association algérienne de protection et d’orientation du consommateur.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes