AccueilÉconomieAutomobileVoitures de moins de 3 ans en Algérie : voici comment se...

Voitures de moins de 3 ans en Algérie : voici comment se déroulera l’importation

Automobile – Attendue avec impatience par beaucoup de citoyens, l’importation de voitures de moins de 3 ans devra bientôt entrer en vigueur en Algérie. Nous en savons plus sur le déroulement de cette opération et les derniers avancements. Nous vous invitons à découvrir tout cela ci-dessous. 

En effet, nous vous dévoilerons, dans cette édition du 10 janvier 2023, comment se déroulera l’importation de voitures de moins de 3 ans en Algérie. Les citoyens désirant importer des véhicules devront être en mesure de le faire très prochainement. Cela puisque le texte devant réglementer le processus sera prochainement rendu public.

Ainsi, une fois que l’acheteur aura conclu le contrat d’acquisition de la voiture à l’étranger, il devra déposer un dossier douanier ordinaire. Ce dernier contiendra le certificat de conformité de la marchandise issue du pays où elle a été achetée. Tout dossier frauduleux sera transmis aux autorités judiciaires. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk. 

Par ailleurs, et comme stipulé dans la loi de Finances 2023, l’importateur paiera intégralement ces redevances. Il n’y aura pas d’exonérations pour les licences moudjahidines. Cependant, cette importation ne sera possible que pour les personnes physiques. Celles morales et les professionnels n’y auront pas droit. 

Du nouveau sur l’importation de véhicules de moins de 3 ans en Algérie 

Aussi, les acheteurs de véhicules hybrides et électriques bénéficieront d’exonérations. Les Algériens attendent donc la publication du texte réglementaire encadrant le processus d’importation de véhicules. Ils pourront alors procéder à l’acquisition de leurs voitures en usant de leur épargne en devise, comme le stipule l’article 66 de la loi de Finances de l’année en cours.

Pour rappel, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a autorisé la reprise de l’importation de véhicules de moins de 3 ans pour les particuliers en Algérie. Mais la mise en place de cette nouvelle mesure a pris quelques mois. Les Algériens attendent avec impatience le début effectif des procédures d’importation.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici