267 voitures et 84 camions de Tahkout saisis en Algérie : voici les véhicules en question (vidéo)

Algérie – Les services de sécurité saisissent des biens dissimulés de l’ancien homme d’affaires, Mahieddine Tahkout, et qui représentent 267 voitures et 84 camions. Dans la suite de cette édition du 14 mars 2022, Dzair Daily vous montre lesdits véhicules. 

En effet, les autorités judiciaires compétentes en Algérie ont procédé à la saisie d’un bon nombre de voitures et camions de l’ancien homme d’affaires Tahkout. En fait, il s’agit de 267 voitures et 84 camions qui étaient destinés à la vente illégale. Ainsi, les véhicules en question ont été retrouvés cachés au niveau de plusieurs entrepôts. Ceux-ci sont situés au sein de nombreuses communes à travers le pays.

Dans le détail, cette saisie a été réalisée par le service central de lutte contre le crime organisé avec la police judiciaire de la capitale suite à l’émission d’un ordre d’inspection. Alors, la valeur totale des biens saisis avoisine les mille (1.000) milliards de centimes. C’est ce que l’on apprend par le biais d’un reportage diffusé sur la chaîne Echorouk News TV.

Au total, le processus d’inspection a réussi à lever le voile sur cinq cent sept (507) véhicules. Notamment, 267 voitures touristiques de luxe et 84 camions de toutes marques. Mais aussi, les autorités concernées ont saisi des bateaux de plaisance, des Jet Ski et des motos. De plus, des pièces détachées pour automobiles et trois conteneurs contenant des moteurs d’autobus neufs ont été retrouvés.

Qui sont les personnes impliquées dans cette affaire ?

En outre, parmi ces voitures certaines avaient une immatriculation falsifiée tandis que d’autres étaient en cours de règlement de la situation administrative. Et ce, par l’intervention de certains employés administratifs. À propos des suspects, vingt-quatre (24) individus sont suspectés dans cette affaire.

Parmi eux, l’ancien homme d’affaires Mahieddine Tahkout, des membres de sa famille et certaines personnes parmi ses proches. Ceux-ci ont été présentés devant le tribunal compétent. Notons qu’ils sont accusés d’avoir caché des produits criminels et de blanchiment d’argent.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes