AccueilÉconomieAutomobileVoitures en Algérie : le ministre de l’Industrie prévoit une baisse des...

Voitures en Algérie : le ministre de l’Industrie prévoit une baisse des prix dans ce cas

Algérie – Un ministre s’est exprimé sur une éventuelle baisse des prix des voitures dans les jours à venir. Pour les curieux, ne bougez pas ! On vous en dit plus, juste ci-dessous dans cette nouvelle édition du mardi 15 novembre 2022.

En effet, le ministre de l’Industrie qui n’est autre qu’Ahmed Zagdar s’est manifesté ce lundi 14 novembre 2022. Cela, afin de se prononcer sur plusieurs sujets relatifs à son domaine d’activité. Parmi eux, l’épineux sujet d’une éventuelle baisse des prix des voitures en Algérie. Vous êtes intéressé et vous voulez en savoir davantage ?

Ça tombe bien ! On vous livre, dans ce nouveau numéro de Dzair Daily, plus de détails à cet égard. Beaucoup d’encre a coulé depuis l’autorisation du président de la République, Abdelmadjid Tebboune à importer les voitures de moins (03) ans. Certains parlent d’une baisse des prix des véhicules après cette annonce. 

Tandis que d’autres estiment que la flambée des prix risque encore de durer pendant un bon bout de temps dans notre pays. De son côté, Ahmed Zagdar a affirmé que les prix des voitures en Algérie connaîtront une baisse dans les jours à venir. C’est ce que rapporte le quotidien arabophone El Khabar dans son récent numéro. On vous dévoile plus de détails dans cette deuxième partie de l’article. 

Voici le facteur qui amènera à la baisse des prix des voitures en Algérie

En fait, le premier responsable de l’Industrie en Algérie s’est exprimé à ce propos lors de ses déclarations en marge de l’ouverture de la 7e édition du Salon international de la sous-traitance (ALGEST 2022). Sachant que cet événement est prévu du 14 au 17 novembre 2022 au Palais des expositions. Il a en outre déclaré que le marché automobile algérien traverse, actuellement, une étape particulière. 

Et ce, en raison du manque d’importations pendant plus de quatre (04) ans maintenant. Ce qui a créé un fort déséquilibre entre l’offre et la demande. Ce n’est pas tout ! Le haut fonctionnaire a ajouté dans ce même sillage : « Il est évident qu’après l’augmentation de l’offre, les prix baissent à leur véritable position et soient raisonnables pour tous les produits ». C’est aussi ce dont a fait état la même source. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes