Voitures en Algérie : le dossier de l’importation connaît un nouveau rebondissement

Automobile – Une nouvelle réjouissante se dessine dans le dossier de l’importation des voitures en Algérie. Plus d’informations sont disponibles ci-dessous, dans cette édition du mercredi 3 août 2022.

Selon les données que connaît le dossier, les prochaines semaines seront décisives pour l’importation de voitures en Algérie. En effet, les importateurs automobiles pourront probablement importer des véhicules pendant les derniers mois qui restent de l’année. Selon le média spécialisé dans l’automobile, Sayarat Live, le gouvernement s’apprête à attribuer les premiers agréments pour les importateurs.

Il est question d’une nouvelle de grande envergure dans le dossier de l’automobile. En effet, il n’est pas sans savoir que le secteur de l’automobile en Algérie est passé par une longue période de crise. L’activité de l’importation des voitures a été bloquée pendant des années. Cependant, et aux dernières nouvelles, le dossier devrait connaitre ainsi un rebondissement.

D’après les informations fournies par ladite source, le nouveau cahier de charges qui a connu un retard considérable à être publié dû à sa modification à maintes reprises, serait en phase de finalisation. De ce fait, il ne saurait tarder à être publié. De ce fait, il devrait paraître dans le prochain Journal officiel.

Importation de voitures en Algérie : pas moins de 100.000 véhicules d’ici la fin d’année

Par ailleurs, toujours selon la même source, dès la publication du cahier de charges, le ministère des Transports procédera à l’attribution des premiers agréments pour les concessionnaires. Ceux dont les dossiers sont complets et remplissent les conditions. Ainsi, l’opération d’importation de voitures neuves devrait reprendre, si tout se passe bien, avant la fin de l’année en cours.

En outre, le gouvernement algérien contribuera également dans cette importation, indique-t-on. Cela avec une enveloppe d’un milliard de dollars dans le cadre de la loi de finances à cet effet. Selon la même source, on parle d’une importation de pas moins de 100.000 véhicules.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes