AccueilÉconomieAutomobileVoitures en Algérie : le directeur de Al Salam Bank s'exprime sur...

Voitures en Algérie : le directeur de Al Salam Bank s’exprime sur le retour des crédits halal

Algérie – Le directeur de Al Salam Bank a révélé que le retour des crédits halal se fera avec la reprise de l’activité de construction des voitures dans le pays. Plus de détails seront dévoilés dans les lignes de cette édition du mardi 27 décembre 2022.

La crise qui a touché le marché de l’automobile dans le pays depuis déjà plusieurs années prendra bientôt fin. C’est du moins ce qui ressort des instructions du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Celles en rapport avec la reprise de l’importation et de la construction de voitures en Algérie : ce qui signifie le retour des crédits halal au niveau de plusieurs banques comme Al Salam Bank.

En effet, c’est le directeur de l’institution financière citée auparavant qui a dévoilé l’information. Haider Nacer s’est exprimé au sujet du retour de ce produit de la finance islamique tant convoité. Il est question des crédits à la consommation pour l’acquisition de voitures neuves. Ceux conformes à la charia.

Dans le détail, au micro de DZ News TV, ledit responsable a été questionné sur le dossier des crédits halal. C’est dans ce sens qu’il a expliqué que ces prêts accordés aux citoyens ont été arrêtés en raison de l’arrêt de la fabrication de véhicules neufs en Algérie. De ce fait, il a indiqué qu’avec la reprise des usines et l’entrée en service de nouvelles usines, les citoyens pourront à nouveau bénéficier de cet avantage.

Voitures en Algérie : des crédits halal bientôt disponibles

En outre, le directeur de Al Salam Bank a souligné que ce service pourra, de ce fait, être à nouveau disponible. Il vise, dit-il, à répondre aux besoins de la clientèle. Ainsi, la vente de voitures par facilité et l’octroi de crédits pourra reprendre pour les engins à quatre roues.

Ceux construits localement. Et cela, dans la limite de la quantité disponible. Sachant que le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a déjà souligné que l’Algérie accorde les crédits halal seulement pour l’achat de voitures Made in Bladi.

Conséquemment, les prêts ne concernent pas les véhicules importés. De ce fait, les Algériens soucieux de la conformité à la charia pourront de la sorte acquérir de nouvelles voitures. Et cela, après des années d’attente. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici