AccueilSociété et CultureSociété« Voilée et fière », des Algériennes expriment leur fierté du port...

« Voilée et fière », des Algériennes expriment leur fierté du port du voile

Algérie – Après, les propos de la directrice du quotidien El-Fadjr considérant le voile (Hidjab), répandu en Algérie, comme relevant d’un phénomène social plus que religieux, émerge sur les réseaux sociaux la contre-offensive de journalistes algériennes, mettant en avant la fierté que représente pour elles, le port du voile, dans le cadre du hashtag « voilée et fière ».   

La journaliste Aicha Bouzmarene a lancé, à la date d’hier 20 octobre, le hashtag #voilée_ et fière pour mettre en exergue la fierté que ressentent les femmes algériennes vêtues en Hidjab par rapport à leur port du voile. Sa collègue, la journaliste Dania Narimane Boutak, soutient cette initiative. Cela vient en réponse aux déclarations de la directrice du journal El-Fadjr, Hadda Hazem.

Cette dernière a déclaré que le voile répandu en Algérie est un phénomène social, plus que religieux. Ce vêtement serait une option moins coûteuse pour beaucoup d’Algériennes issues des classes défavorisées. C’est ce qu’estime la femme à la tête de la direction du média de la presse écrite. Aicha Bouzmarene rédige, pour sa part, sur son compte Instagram, que le voile constitue le vêtement des riches en religion.

À ses yeux, le Hidjab représente le signe de la richesse en matière de foi, piété, humilité et pudeur. De son côté, Dania Narimane Boutak écrit : « Je suis pauvre devant Dieu et riche par lui. Respectez l’ensemble des religions et toutes les libertés individuelles. Parce que chaque personne possède sa propre religion et foi. Mais il y a une foi qui nous unit [par-dessus tout, ndlr] et c’est l’humanité ».

Echorouk décide de déposer plainte contre Hadda Hazem, et en France deux Algériennes voilées victimes d’une tentative de meurtre 

Soulignons par ailleurs que le groupe médiatique Echorouk, a pris la résolution de déposer plainte à l’encontre de Hadda Hazem. Le reproche qu’on lui adresse rentre sous la bannière d’« atteinte à l’islam ». Les déclarations de la directrice d’El-Fadjr, à la chaine d’information Sky News, ont soulevé des tonnes d’indignation.

La revendication de laïcisation de la Constitution algérienne, émise par Hazem en plus du port du voile qu’elle assimile à une pratique à caractère social beaucoup plus, révulse en Algérie. « L’islam religion de l’État » dérange la journaliste, et celle-ci dérange à son tour les courants dits conservateurs. Mais aussi des pans entiers de la société algérienne.

Celle-ci demeure globalement très attachée à sa religiosité. De l’autre côté de la méditerranée, rappelons-le, deux femmes algériennes voilées ont été la cible d’une agression à l’arme blanche. De plus est, les deux mères de familles étaient en compagnie de leurs jeunes enfants. Les faits ce sont déroulés le soir de dimanche dernier. Les médias français parlent de tentative d’homicide.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes