AccueilÉconomieVoici la valeur totale des investissements en Algérie des pays arabes

Voici la valeur totale des investissements en Algérie des pays arabes

Économie – Dans cette édition du 2 novembre 2022, Dzair Daily vous révèle à combien s’élève le volume total des investissements des pays arabes en Algérie.

Le territoire algérien attire en effet bon nombre d’investisseurs qui trouvent en Algérie un marché opportun dans plusieurs domaines et secteurs. Cela s’accentue d’ailleurs par les chiffres importants reflétant la valeur des investissements des pays arabes en Algérie.

En effet, l’ensemble des engagements des pays du monde arabe en Algérie est estimé à quelque 25 milliards de dollars. Notons que ce sont l’Égypte, le Qatar, les Émirats arabes unis, la Jordanie et l’Arabie saoudite qui détiennent les plus grosses parts de ces investissements.

Dans le détail, les statistiques reprises par le quotidien arabophone El Khabar ressortent l’Égypte comme étant l’un des principaux investisseurs arabes sur le sol Dz. Ses engagements sont de l’ordre de 3,6 milliards de dollars.

Plus concrètement, les investissements égyptiens en Algérie reposent essentiellement sur de grandes entreprises. C’est à l’image du géant Arab Contractors, la grande entreprise privée Hassan Allam Construction ou encore le complexe d’ammoniac et d’urée d’Arzew.

Volume des investissements du Qatar, des Émirats arabes unis et de l’Arabie saoudite en Algérie

Le Qatar est lui aussi considéré comme un partenaire économique pivot de l’Algérie. À noter que les investissements qataris sont notamment éminents dans deux secteurs. À savoir l’industriel et les télécommunications. D’ailleurs, le complexe sidérurgique Algerian Qatari Steel est à lui seul d’une valeur de 2,5 milliards de dollars.

S’agissant des investissements émiratis, la même source fait état d’une quinzaine d’institutions actives en Algérie. Celles-ci cumulent en fait un total d’engagements estimé à environ 10 milliards de dollars dans plusieurs secteurs dont les transports et l’industrie pharmaceutique et de l’aluminium. En plus de l’immobilier, l’énergie, l’agriculture et l’enseignement supérieur entre autres.

Les investissements jordaniens sur le territoire algérien pour leur part avoisinent les 250 millions de dollars. Cette valeur relève essentiellement des engagements du pays dans l’industrie pharmaceutique et prestations bancaires. Par ailleurs, l’Arabie saoudite réunit des investissements estimés à 1,5 milliard de dollars. Et ce, dans des secteurs tels que le tourisme, l’immobilier, la santé, la pétrochimie, la pharmacie et l’agro-alimentaire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes