21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
mardi, 21 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérie« Voici pourquoi l'Algérie va quitter le tiers monde », selon un...

« Voici pourquoi l’Algérie va quitter le tiers monde », selon un expert étranger

Publié le

- Publicité -

Algérie – D’après un expert étranger, l’Algérie va quitter le tiers monde pour une raison bien précise. Dzair Daily vous dévoile tous les détails à ce sujet, dans la suite de ce nouveau passage du 14 février 2023. 

Faisant partie des pays les moins avancés, un expert étranger estime que l’Algérie devrait quitter le tiers monde pour une raison précise. Il s’agit de l’ancien ministre jordanien, à savoir Samir Habashneh, qui s’est exprimé dans ce sens. Tous les détails sont à découvrir dans les quelques lignes qui suivent. 

En effet, l’ancien ministre de l’Agriculture de Jordanie a suggéré que l’Algérie rejoint les rangs des pays développés. Affirmant qu’un professeur en économie avait prédit, à la fin du XXe siècle, que l’Algérie quitterait la région du tiers monde. C’est du moins ce qu’a rapporté le média Almasdar 24 dans son numéro.

- Publicité -

Au fait, le même intervenant a souligné, par ailleurs, la place assez particulière qu’occupe l’Algérie dans le monde arabe. D’autant plus que ce pays soutient, depuis toujours, la cause palestinienne. Ainsi que de soutenir les guerres arabes contre l’entité sioniste.

L’Algérie va quitter le tiers monde : le même expert précise

Dans le détail, l’homme politique jordanien a évoqué la disponibilité d’une main-d’œuvre scientifique qualifiée. En plus des ressources naturelles. Ceux-ci participent, selon lui, au progrès de l’Algérie afin de rejoindre les pays les plus développés. En outre, Samir Habashneh a indiqué que la décennie noire et le départ de l’ancien président, Houari Boumediene, ont entravé la sortie de l’Algérie des pays du tiers monde.

En revanche, l’ancien ministre a souligné qu’avec le début du siècle actuel, l’Algérie a réussi à mettre fin à la guerre civile. Ce n’est pas tout ! « L’État algérien a conclu les réconciliations et la concorde civile. Ce qui a permis de reprendre son cours et de remettre les choses relativement dans le sens voulu », a-t-il ajouté. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -