AccueilGuide VoyagesVoici pourquoi l'Algérie a suspendu l'ouverture des frontières (ministre)

Voici pourquoi l’Algérie a suspendu l’ouverture des frontières (ministre)

Algérie – Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid s’est exprimé sur l’évolution actuelle de situation sanitaire du pays, qui, a-t-il souligné s’est nettement améliorée, mais que l’ouverture des frontières n’est pas encore au rendez-vous.

Intervenant ce 24 septembre sur les ondes de la radio Chaîne 1, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a partagé les détails de l’actualité sanitaire du pays en apportant des précisions quant à l’ouverture des frontières de l’Algérie. Une décision qui tarde à venir, car la priorité est donnée à la protection des citoyens; a-t-il expliqué.

Alors que la pandémie du Coronavirus s’atténue au niveau national, Benbouzid reste méfiant quant à l’ouverture des frontières du pays. Selon lui, il faut apprendre à vivre avec ledit virus. Ainsi, répondant à une question concernant la date de l’ouverture de l’espace aérien, le ministre a donné l’exemple des pays qui ont ouvert leurs frontières.

« En Europe, l’on observe une hausse quotidienne du nombre des contaminations », a-t-il rappelé; spécifiant que « tous les pays qui ont autorisé le retour de la circulation des personnes; ont imposé des protocoles sanitaires strictes, tels que la quatorzaine »

« La priorité est de préserver la santé des citoyens », affirme Benbouzid

Cela dit, « en Algérie, l’objectif des autorités publiques est la préservation et la protection de la santé du citoyen. Et cela nécessite des sacrifices »; a confié le ministre. Selon son explication, les pouvoirs publics ne veulent pas prendre le risque d’annuler la suspension du trafic aérien; avec certains pays où la courbe épidémiologique enregistre ces derniers jours une importante recrudescence.

« Cela qui risquerait d’importer de nouveaux cas de contagions; et ainsi engendré une seconde vague de propagation du Covid-19 en Algérie »; a-t-il, entre autre, explicité. Lors de la même entrevue, Abderrahmane Benbouzid a appelé l’ensemble de la communauté Algérienne; vivant à l’intérieur et à l’extérieur du territoire national « de faire preuve de compréhension ».

Au passage, il a rappelé le cas de l’Espagne; qui a levé le confinement et ouvert ses frontières puis a re-confiné certaines régions. « Nous devons prendre en considération les expériences des autres pays; afin de préserver la santé de nos citoyens et éviter de re-confiner comme dans certains pays »; a-t-il conclu au sujet de l’ouverture des frontières. 

Pour ce qui est de la reprise scolaire le ministre de la Santé n’a pas avancé de date; révélant que son département s’est réuni avec  les représentants du ministère de l’Éducation Nationale. Ces derniers leur ont donné les chiffres du secteur, quant à sa tutelle; Benbouzid a confié « qu’ils leur ont demandé de partager la classe par des groupes; du matin et de l’après-midi; ainsi que le respect du port du masque et le respect de la distanciation physique ».

https://www.facebook.com/elbilad/videos/647481652571346

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes