AccueilActualitéAlgérieVoici le nombre de populations de l’Algérie en 2021

Voici le nombre de populations de l’Algérie en 2021

Algérie – Le nombre de populations de l’Algérie en 2021 a été dévoilé. Il s’agit des données calculées par l’Office national des Statistique (ONS) relatives à la démographie du pays. Nous vous dévoilerons davantage de détails à ce sujet dans la suite de cet article du dimanche 23 janvier 2022.

Des données et chiffres ont été communiqués par l’Office national des Statistiques concernant le nombre de populations de l’Algérie en 2021. En effet, l’office annonce que la population résidente en Algérie a atteint 44,6 millions de personnes au premier janvier de l’année dernière, c’est-à-dire en 2021. Soit une augmentation de 300.000 personnes par rapport à l’année précédente. Selon ce que rapporte le quotidien Ennahar.

L’ONS a précisé que la population algérienne en 2021 a marqué une augmentation par rapport à l’année qui la précède. C’est-à-dire en 2020. Effectivement, suivant les données de cette dernière, 44,3 millions d’habitants étaient recensés en janvier 2020. En effet, l’Algérie a enregistré en 2020 992.000 naissances vivantes, contre 236.000 décès. En plus de 283.000 mariages actés.

L’Office national des Statistiques a expliqué que l’année 2020 a été caractérisée par un recul des naissances vivantes. Cette baisse de volume de naissances se poursuit pour descendre sous la barre d’un million. Et ce, pour la première fois depuis 2014 a précisé l’ONS. Ajoutant à cela une augmentation quant au nombre de décès, ainsi que la poursuite de la baisse enregistrée depuis six ans du nombre de mariages.

Y a-t-il une vraie raison derrière ces statistiques ?

Suivant le rythme de taux de croissance démographique de l’année 2020, indique même source, la population résidente totale de l’Algérie atteindrait au 1er janvier de l’année courante, soit 2022, 45,4 millions selon les prévisions de l’Office national des Statistiques. En ce qui concerne la répartition des sexes dans le territoire national, les statistiques montrent une légère prédominance au niveau la masse masculine qui représente 50,7% de la population totale.

Dans le même sillage de la tendance baissière, s’enregistre le niveau de fécondité. En effet, son indice conjoncturel est passé de  3,0 à 2,9 enfants par femme  au cours de la même période de comparaison. L’office a également révélé un recul quant au nombre des mariages au niveau des bureaux de l’état civil. Ces derniers ont alors enregistré 283.000 unions en 2020 contre 315.000 en 2019. Soit une baisse de plus de 10%.

D’autre part, l’ONS a souligné le volume de mortalité générale, comparé les deux années précédentes. En effet, l’année 2020 a enregistré 236.000 décès, contre 198.000 en 2019. Soit une augmentation de 30.000 cas de décès. Ajoutant à cela, le taux de mortalité infantile qui a connu une diminution du nombre de décès s’élevant à 2.330 décès pendant cette période. Soit de 18,9‰.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes