Voici ce qui différencie Mahrez, Ziyech et Salah des joueurs nord-africains

Foot – Certains joueurs arabes brillent sur la scène européenne, à l’image de Mahrez à Manchester City, Salah du côté de Liverpool ou encore Ziyech à Chelsea. Qu’est-ce qui les rend exceptionnels en Afrique du nord ? C’est ce que nous allons tenter de voir.

Riyad Mahrez, Mohamed Salah et Hakim Ziyech, joueurs originaires de pays nord-africains, captent l’attention en évoluant dans les plus hauts lieux du football international. Cependant, le nombre de joueurs arabes qui réussissent à l’étranger est en baisse depuis quelques années. Ce vendredi 8 janvier, le journal émirati Al-Rouïa s’est penché sur la question. Le média a publié un article dans lequel il expliquait les principales raisons de ce recul.

Effectivement, comme l’a souligné le quotidien émirati, en regardant la performance de Ryad Mahrez, Mohamed Salah ou encore de Hakim Ziyech en Première League (Angleterre), on aurait tendance à croire que les joueurs arabes ont énormément de succès dans la sphère footballistique européenne. Ces trois joueurs ont d’ailleurs été nommés à plusieurs reprises. Cela s’est produit lors des cérémonies de récompenses des meilleurs joueurs. 

Mais finalement, le succès de ces joueurs leur est propre. La renommée des joueurs arabes; au plus haut niveau du football, est en constante baisse depuis quelques années. En se basant sur les chiffres de Transfert Market pour la saison 2020/2021, nous pouvons constater que 69 joueurs arabes seulement sur 350 millions évoluent dans les 05 grands championnats européens. 

Les trois raisons de la baisse de performances des joueurs arabes

Comme l’a signalé la journaliste du quotidien émirati Al-Rouïa, dans son article paru le 08 janvier dernier, les joueurs arabes se contentent des championnats locaux de nos jours et leurs rêves ne vont pas plus loin que la coupe africaine ou asiatique. Et ce, à cause de la réputation qu’ont les joueurs arabes dans le monde du football de haut niveau. 

En effet, selon Abderrahman Qari, l’entraîneur algérien de l’académie du Fulham Football Club en Angleterre, la baisse de performances des joueurs arabes est due à trois facteurs primordiaux pour réussir dans les grands championnats européens. Premièrement, la mentalité des joueurs arabes est très différente de celle des autres joueurs. Les footballeurs d’origine arabe manqueraient cruellement de professionnalisme.

Ils seraient nettement plus exigeants au sujet des dates de formation par rapport à leurs confrères africains. Deuxièmement, le point très important qui influence la réussite des joueurs arabes dans les grands championnats européens serait, toujours selon l’entraîneur de l’académie de Fulham FC, leur incapacité à s’intégrer dans la société. Ils n’ont jamais vécu dans une telle sphère sociale.

Par conséquent, ils se retrouvent très souvent isolés du groupe. Cet isolement ne faciliterait pas leur progression. L’entraîneur algérien des jeunes du club anglais de Fulham a ensuite conclu en affirmant que la discipline était ce qui manquait le plus aux footballeurs arabes pour réussir au sein des grandes écuries du football européen. Reste à savoir si ces chiffres seront amenés à changer pour voir émerger la relève de Riyad Mahrez, Ziyech et Salah.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes