AccueilSociété et CultureSociétéVoici comment les Algériens passent leur soirée du réveillon (vidéo)

Voici comment les Algériens passent leur soirée du réveillon (vidéo)

Société – À quoi ressemblera la soirée du réveillon des citoyens algériens ? Qui sont ceux qui la célèbrent ? Combien d’heures dure-t-elle ? Quel budget y est consacré ? Comme promis, nous parlerons, dans les paragraphes qui suivent, de tout ce que les citoyens algériens font pour accueillir la nouvelle année. 

Après trois hivers marqués par les craintes de contaminations au coronavirus, tous les indicateurs de l’épidémie (cas positifs et hospitalisations) sont au vert à travers l’Algérie. Un optimisme teinté toutefois de prudence et de rigueur, du fait de la récente recrudescence des infections en Chine, au Japon ou encore en Italie. Alors, comment la soirée du réveillon va-t-elle se passer cette année chez les Algériens ? 

C’est la question qu’a traitée la chaîne privée Ennahar TV. Pour parvenir à un constat, elle a mené une vaste enquête de terrain. Soit à la faveur du micro-trottoir. Nous reprenons pour vous les grandes lignes de son investigation dans la suite de cette édition du samedi 31 décembre 2022. Autant vous prévenir tout de suite, vous risquez d’être tiraillés entre plusieurs tendances. 

Réveillon du Nouvel An 2023 en Algérie : deux salles, deux ambiances ! 

Les avis concernant l’événement en question sont en effet assez mitigés. D’un côté, il y a les personnes qui estiment important de commencer un nouveau chapitre sur une ambiance positive et conviviale. Une idée que ces citoyens algériens traduisent par l’organisation d’un rassemblement festif de gens qu’ils aiment.

Une festivité destinée à se faire et de faire plaisir aux siens, aux enfants comme aux plus grands. C’est ce qu’ils s’accordent à dire en outre. Chakchouka, couscous traditionnel, friandises, pâtisserie, du bon thé vert à la menthe… Tout est ainsi réuni pour que la fête soit belle.

Mais de l’autre côté, on a une toute autre pensée. Elle est renvoyée à un caractère religieux. Certains de ses adeptes vont même jusqu’à diviser les Algériens de confession musulmane en deux : bons et méchants. 

« Le réveillon n’est pas de notre culture islamique », « Nous célébrons uniquement les deux fêtes de l’Aïd », « Nous ne suivons que la pratique du prophète (saws) », « Il s’agit d’une fête des Occidentaux, pas la nôtre ».

Il s’agit là de ce qui ressort notamment des réponses à la question susvisée. Chacun a ainsi son propre point de vue sur la célébration du passage à la nouvelle année, selon ses valeurs et son mode de vie, qui donne alors une perception particulière et différente du sujet. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici