Voici le classement des 5 meilleures universités en Algérie

UniversitésL’Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene (USTHB) d’Alger remporte la première place au classement en Algérie des établissements d’enseignement supérieur à l’échelle nationale. Plus de détails vous seront fournis dans notre numéro du 22 mai 2022.

Pour la première fois en Algérie, un classement des universités a été organisé à l’échelle nationale. Et ce, dans le cadre de la Semaine scientifique nationale. Cet événement s’est déroulé dans la salle des conférences Mouloud Kacem Nait Belkacem à l’Université Ferhat Abbas (Sétif 1). Il a enfin été clôturé hier samedi. 

De plus, la course a regroupé 26 établissements universitaires. Ils sont premiers au classement des établissements d’enseignement supérieur algériens. La qualité de leurs enseignements n’est plus à prouver. En effet, le haut du podium revient à l’Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene (USTHB) d’Alger. Elle arrive donc en première position.

Par ailleurs, les universités Aboubakr Belkaid (Tlemcen) et Ferhat Abbas (Sétif) arrivent respectivement en deuxième et troisième. Tandis que les universités Mohamed Boudiaf (M’sila) et Djilali Liabes (Sidi Bel Abbès) se classent respectivement, quatrième et cinquième; dans ce concours.

Algérie : le trio qui siège sur le podium aura ce privilège 

Ainsi, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, était de la partie. Il était à l’amphithéâtre, Mouloud Kacem Nait Belkacem. Il a alors souligné que des critères scientifiques, pédagogiques et innovants sont pris en compte. Ils entrent en jeu dans la sélection de ces universités.

On parle de celles qui ont remporté les cinq premières places. L’ouverture de ces universités sur leur environnement économique, social et international a aussi joué un rôle dans leur couronnement. Le même responsable ajoute qu’il faut atteindre un objectif plus élevé.

Il s’agit en fait de l’amélioration de la qualité de la recherche scientifique. Ce qui est nécessaire également, toujours selon lui, est d’encourager la poursuite de la création d’incubateurs. Mais aussi l’accompagnement des étudiants porteurs de projets innovants. Cela dans le cadre de l’émergence de startups; et celui de la Maison de l’entrepreneuriat.

Enfin, Benziane a affirmé que les 3 premières universités de ce classement vont tirer profit d’un nécessaire accompagnement. C’est afin de décrocher une place parmi les 500 meilleures universités du classement mondial. Conformément à l’objectif tracé et inclus dans le plan de travail du gouvernement (2021/2024).

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes