AccueilGuide VoyagesVisas Schengen en Algérie : des rendez-vous à 5 millions sur le...

Visas Schengen en Algérie : des rendez-vous à 5 millions sur le marché noir !

Algérie – Les tarifs des rendez-vous de visas Schengen atteignent les 5 millions de centimes sur le marché noir, alors que ce service est initialement proposé à un prix abordable. Apprenez plus de détails à ce sujet dans la suite de cet article du 4 novembre 2022. 

Après deux années de crise sanitaire, nombreux sont ceux qui ont commencé à préparer leur voyage à l’étranger. Mais les choses ne se passent pas comme prévu pour tout le monde. Si pour certaines destinations Schengen, le parcours pour obtenir les visas en Algérie est assez fluide. Pour d’autres, il s’avère plutôt compliqué. C’est notamment le cas des personnes qui souhaitent se rendre en Espagne. 

L’une des destinations favorites des Algériens. En effet, les difficultés commencent dès la première étape. Celle-ci consiste à obtenir un rendez-vous pour le dépôt de dossier de visa. Et cala, auprès de la plateforme de prestation, BLS International. Mais, la disponibilité des créneaux pose un véritable problème. Cette situation a fait naître un véritable business. 

La difficulté d’obtenir un rendez-vous pour déposer la demande de visa est principalement due aux intermédiaires. Une enquête réalisée par la chaîne de télévision Ennahar TV révèle que certains férus de nouvelles technologies utilisent un logiciel. Et ce, dans le but de traquer les rendez-vous. Après leur obtention, ils les vendent à des prix exorbitants, selon les témoignages des demandeurs. 

Algérie : des rendez-vous de visas à 5 millions de centimes 

Ainsi, des centaines d’Algériens désirant se rendre en Espagne, pour des raisons touristiques, professionnelles ou autres, se retrouvent dans l’obligation de payer cher ce service. Faute de quoi, ils ne pourront obtenir un rendez-vous. Selon certains citoyens qui souhaitent décrocher le sésame, les tarifs affichés oscillent entre 3 et 5 millions de centimes de dinars.   

Par ailleurs, il faut souligner que cette activité est exercée ouvertement auprès des agences touristiques et parfois même dans des cybercafés. Le sujet enflamme les réseaux sociaux. Les internautes appellent les autorités à trouver une solution à ce problème qui sanctionne les demandeurs de visas en Algérie

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes