AccueilActualitéVisas pour Algériens pour la France : Lamamra s’exprime

Visas pour Algériens pour la France : Lamamra s’exprime

Algérie – Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, s’est exprimé sur la décision de la France de réduire le nombre de visas pour les Algériens. Retrouvez plus de détails à ce sujet dans la suite de ce numéro du 06 février 2022. 

Interviewé par la chaîne de télévision française, France 24, le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra, s’est prononcé sur la réduction du nombre de visas accordés aux Algériens. Une décision prise par le premier responsable français Emmanuel Macron. Selon ce dernier, cette démarche s’est imposée, car les trois pays maghrébins refusent de reprendre les ressortissants. Ceux qui sont dans l’obligation de quitter le territoire français. 

Effectivement, dans de précédentes déclarations les autorités françaises avaient annoncé une importante diminution du nombre de visas. Celles accordées pour les Algériens, les Tunisiens et les Marocains. Cette réduction a atteint les 50 %, soit la moitié du chiffre accordé auparavant. Une mesure qui a fait réagir plus d’un du côté du gouvernement algérien. S’exprimant hier, Lamamra est revenu sur cette décision.

Décrivant les relations actuelles franco-algériennes, le diplomate algérien estime que cette conjecture fait partie des malentendus. Selon lui, l’Algérie ne protège en aucun cas les personnes qui violent la loi française. De la même manière qu’aucun État ne devrait protéger des gens qui violent la loi algérienne. Il s’agit en tout cas de ce que rapporte le site spécialisé Voyager DZ

Lamamra : « Nous ne refusons pas de recevoir nos compatriotes »

Au cours des mêmes déclarations, le chef de la diplomatie algérienne a évoqué une certaine sélectivité du côté français. Selon le responsable, de nombreuses personnes qui constituent une menace pour la sécurité nationale de l’Algérie circulent normalement entre les deux pays. Pendant que d’autres qui se trouvent en France dans le cadre des accords du travail sont menacés de quitter le territoire français

Lamamra appelle à agir selon la loi et les accords convenus. C’est-à-dire sans sélectivité en imposant un minimum de respect à la dignité humaine. Par ailleurs, le diplomate affirme que le gouvernement algérien veille toujours à ce que les personnels bénéficient des recours possibles devant les autorités françaises. Il conclut en indiquant que l’Algérie ne refuse en aucun cas de recevoir ses ressortissants qui n’ont plus rien a faire en France.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes