AccueilGuide VoyagesVisa Schengen pour Algériens : ce qui a changé en ce janvier...

Visa Schengen pour Algériens : ce qui a changé en ce janvier 2023

Voyage – À partir de ce mois de janvier 2023 une nouvelle décision sera applicable pour les demandeurs algériens du visa Schengen. Apprenez-en plus à ce sujet dans les lignes de cette édition du mercredi 11 janvier 2023.

Le visa Schengen reste le plus demandé pour visiter les différents pays en Europe, notamment par les Algériens, ce qui a conduit à la mise en place d’une nouvelle mesure qui sera applicable à partir de ce mois de janvier 2023. Le but est de faciliter les différentes étapes de demande de visa. Aussi bien pour le demandeur que pour les centres de collecte de dossiers.

Dans le détail, c’est le centre BLS, qui fournit les différents services relatifs à la réception et le traitement des demandes de visa vers l’Espagne, qui a fait une annonce dans ce sens. Au fait, cette dernière est destinée à toute personne qui opte pour déposer son dossier de visa. Et ce, pour le Royaume de l’Espagne. Elle est également entrée en vigueur à compter de ce mardi 10 janvier 2023.

Au fait, la nouvelle disposition concerne l’étape de prise de rendez-vous. Il serait désormais obligatoire pour tout demandeur qui a effectué le paiement des frais de service en ligne et confirmé le rendez-vous, de le faire avec sa propre carte. Qu’elle soit CIB ou Edahabia. Ainsi, il doit également présenter la même carte le jour du rendez-vous.

Visa Schengen pour les Algériens : BLS dévoile une nouvelle instruction

En effet, BLS a précisé que le paiement se fera en ligne. Cela permettra au demandeur de confirmer son rendez-vous. Pour ce faire, il doit également régler ses frais avec une carte CIB ou Edahabia à son nom. Dans le cas contraire, le rendez-vous sera considéré comme annulé. Ainsi, la personne ne sera pas acceptée au centre le jour de dépôt de son visa pour l’Espagne.

Cela dit, il est permis aux familles de procéder à ce paiement avec une seule et même carte. Soit mari, femme, enfants mineurs, père et mère. Toutefois, le concerné doit également la présenter le jour du dépôt. Il sied de souligner que les frais payés avec la carte CIB ou Edahabia d’une tierce personne ne sont pas remboursables. Cette mesure est applicable à partir de janvier 2023.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici