AccueilGuide VoyagesVisa Schengen : 2023 est prometteur pour les demandeurs algériens

Visa Schengen : 2023 est prometteur pour les demandeurs algériens

Algérie – Le quota de visa Schengen de l’année 2023 pour la France sera en augmentation au profit des demandeurs algériens. Apprenez tout, ce dimanche 8 janvier 2023.

Pour un but touristique ou encore professionnel, les étrangers peuvent bénéficier d’un document les autorisant à voyager dans tous les pays de l’espace Schengen. Il s’agit d’une autorisation la plus courante en Europe délivrée par les services chargés à cet effet. Pour cette année 2023, l’accord du visa Schengen sera en trajectoire haussière au profit des demandeurs algériens. 

Effectivement, entre l’Algérie et la France, un retour à la normale est établie dans leur relation consulaire. Une décision qu’a annoncée le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, lors de sa récente visite en Algérie. Le responsable n’a de ce fait pas manqué d’évoquer le sujet inévitable qui suscite l’intérêt des Algériens. Il est question de l’accord des visas Schengen pour l’Hexagone.

Cela dit, et après l’annonce du diplomate, la délivrance des visas aux Algériens devrait augmenter durant l’année courante. D’autant plus que plus de 15 millions d’étrangers ont utilisé leur visa Schengen en 2019 pour se déplacer en Europe. Ainsi, les chiffres en 2023, seront similaires à ceux d’il y a quatre (4) ans, a indiqué Djalia Dz, dans sa dernière édition.

Visa France : la délivrance des visas Schengen augmentera en 2023

En effet, lors d’une soirée à la résidence de France, l’ambassadeur de France en Tunisie s’est penché sur le sujet des visas Schengen. Dans une allocution à l’occasion du Nouvel an, André Parant a annoncé que le quart des visas Schengen sont acceptés. Cela, en ajoutant que la délivrance de ces autorisations de circulation sur le territoire européen se verraient à la hausse. 

Le diplomate français a précisé dans sa déclaration que les chiffres enregistrés en 2022 dépassaient largement ceux observés en 2020 et 2021. Notons par ailleurs que la France avait, en septembre 2021, restreint la délivrance de visa aux pays Maghrébins. Cela concernait principalement l’Algérie et le Maroc, avec un taux de refus de 50 %. Et de 30 % pour la Tunisie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici