Visa pour l’Italie : les Algériens auront des permis de travail durant 2022

Visa pour l’Italie – Le gouvernement italien accorde des permis de travail pour les ressortissants non-européens, dont les Algériens durant 2022. Nous vous exposerons davantage de détails à ce sujet dans la suite de cet article du samedi 15 janvier 2022.

Bonne nouvelle pour les Algériens ! L’Italie annonce la remise des permis de travail pour cette année. Et ce, pour des citoyens de plusieurs pays extra-européens. Et l’Algérie en fait partie ! Un pas en avant pour une éventuelle convention entre les deux pays. Permettant ainsi aux ressortissants algériens d’avoir un permis de travail et de répondre aux besoins du pays d’accueil, à savoir l’Italie.

En effet, c’est ce que rapporte le média spécialisé Voyager Dz. Le ministère italien de l’Intérieur a annoncé à travers un communiqué de presse la délivrance de permis de travail. C’est en raison de la pénurie de main-d’œuvre à laquelle l’Italie fait face. Cependant, cette dernière a fixé le quota maximal des permis de travail qui seront accordés cette année.

Au fait, au total, l’Italie va remettre, au maximum 69.700 permis de travail aux travailleurs non-européens. Ceux-ci qu’ils soient saisonniers, non saisonniers ou bien indépendants. Ces permis de travail seront octroyés aux citoyens de pays tiers cette année. Parmi eux, l’Algérie qui est notamment concernée par ce programme.

Permis de travail pour l’Italie : Comment seront-ils distribués ?

Ainsi, le ministère de l’Intérieur de l’Italie s’étale sur le comment. Et selon la même source, parmi les 69.700 permis octroyés, on compte 27.700 qui seront attribués pour le travail subalterne non saisonnier et indépendant et les conversions. Ainsi, pour le nombre de 27.700 permis de travail, le gouvernement italien retient 20.000 pour le travail subordonné saisonnier.

L’Italie a réservé le quota de 20.000 permis de travail pour le secteur du transport de marchandises, de la construction et du tourisme. Cela pour les ressortissants d’une trentaine de pays. Ce qui inclut l’Algérie, le Maroc et la Tunisie. Pour ce qui est des 7.700 permis de travail restants, ils seront réservés aux citoyens externes à l’UE qui ont suivi une formation d’éducation dans leur pays d’origine.

Le ministère de l’Intérieur de l’Italie précise que les demandes de l’octroi de permis de travail des types susmentionnés, seront accueillis à partir du 27 janvier. Ainsi, pour les 42.000 permis restants du nombre total, ceux-ci seront distribués aux travaux subordonnés du secteur de l’agriculture et du tourisme pour les Algériens. Ainsi que pour une vingtaine de pays. Les demandes de ce type de permis de travail peuvent être déposées à partir du 1er février prochain.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes