AccueilGuide VoyagesVisa pour la France : VFS Global Algérie opère un changement important

Visa pour la France : VFS Global Algérie opère un changement important

Algérie – On vous dévoile, dans l’édition de ce mardi 1er mars 2022, une information inédite concernant une modification d’un type de visa pour la France d’après VFS Global.

Au fait, la nouveauté de VFS Global Algérie met en lumière la demande de visa pour la France pour les conjoints et familles de citoyens français. C’est ce que l’on apprend dans son communiqué rendu public il y a deux jours sur sa page officielle Facebook.

Par conséquent, l’annonce du prestataire de services apporte des précisions à l’égard des demandes de visa d’établissement à l’Hexagone. Autrement dit, si le concerné est conjoint d’un Français ou est un enfant à charge de Français etc. Dans ce sens, le consulat général de France à Alger s’est expliqué. En premier lieu, le demandeur doit sélectionner le type de visa « court séjour » sur le site du gouvernement français.

Étant la procédure normale à suivre, le motif court séjour ne doit pas inquiéter ces demandeurs de visa, rassure VFS Global dans son communiqué. À ce propos, on a mis l’accent sur une erreur récurrente. Il s’agit des conjoints de Français qui sélectionnent « famille de ressortissants UE » ou « familles de ressortissants UE, EEE, Suisse » sur le site France Visas. Au lieu de cela, il faudrait simplement mettre « conjoint de Français ».

algérie vfs visa france

Algérie – France : retour sur les restrictions sanitaires pour les voyageurs

Faisant encore partie des pays qui connaissent une circulation active du virus tout en présentant l’absence de variant préoccupant émergent, l’Algérie est toujours classée dans la liste orange de la France. Dans ce cas, certaines conditions sont à prendre en considération avant de prévoir un voyage vers ce pays d’Europe.

Pour les voyageurs vaccinés bénéficiant d’un schéma vaccinal complet, les autorités françaises n’exigent qu’un seul document. Alors, il faudra présenter une attestation de vaccination. Avantagés par rapport aux non-vaccinés, ces voyageurs-là ne doivent pas répondre aux exigences des motifs impérieux. D’ailleurs, on ne leur demande pas non plus de test négatif.

Néanmoins, du côté des voyageurs n’ayant pas reçu leurs doses de vaccin anti-Covid, la tâche s’avère plus compliquée. Puisqu’ils devront d’abord justifier le besoin de se déplacer. Et ce, par le biais d’un motif impérieux. Donc, les non-vaccinés doivent disposer d’un résultat négatif d’un test PCR. À savoir, de moins de 72 heures avant le voyage. Ou encore, d’un test antigénique de moins de 48 heures.

Cependant, on pourrait également autoriser un test antigénique à l’arrivée. En outre, on exige une déclaration sur l’honneur attestant ne pas avoir de symptôme d’infection. Ainsi, ne pas être un cas contact. Si le résultat est positif en arrivant en France, le voyageur doit se conformer à une isolation de 7 jours. Cela, suivi d’un autre test à la fin de la période d’incubation.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes