Visa : La France va ouvrir ses frontières à ces Algériens ?

Algérie / France – Les frontières de la France sont-elles désormais ouvertes aux Algériens ayant un visa « regroupement familial » ? Éléments de réponse. 

Aux aéroports algériens, de nombreuses séparations interminables ont eu lieu. Ce sont plusieurs les bras qui se sont refermés sur des corps dont ils ont oublié la forme aujourd’hui après toute cette longue période sans rencontres. Depuis plus de dix mois, la France a refermé ses portes et ses frontières aux familles des résidents étrangers, dont des Algériens en suspendant la délivrance du visa d’installation, dit « regroupement familial ». 

Depuis le début de la pandémie, la France a en effet gelé l’octroi des visas au titre du regroupement familial pour les familles des résidents étrangers. Sur ce, plusieurs voix, dont des syndicats et des députés se sont levées. Une initiative dans le seul et unique but : réclamer le déblocage de cette procédure. Plusieurs mois se sont passés et plusieurs demandes de visa de type « regroupement familial » se sont accumulées l’une sur l’autre dans les bureaux des consulats de France. 

Mais pour chaque début, il y a une fin. Les cris de plusieurs partis ont enfin donné des fruits. D’après le journal français, Le Figaro, la France a décidé de lever le gel sur l’octroi des visas de regroupement familial. La décision a été prise par le Conseil d’État français ce jeudi 21 janvier. Cela va sans dire. Les frontières françaises de la France sont de nouveau ouvertes pour les Algériens titulaires des visas de regroupement familial. 

Ce qu’a dit le juge sur la décision du gel d’octroi de visa du « regroupement familial »

Le juge qui a pris la décision s’est montré clairement défavorable à la décision de la suspension des visas « regroupement familial » aux familles des résidents étrangers prise il y a dix mois. Il a jugé cette dernière d’« atteinte disproportionnée au droit de la vie familiale ». Il a poursuivi ses dires pour indiquer que cette suspension touche « l’intérêt supérieur de l’enfant ». C’est en tout cas ce qu’a indiqué la même source. 

Selon la décision du juge, la France délivre quotidiennement des regroupements familiaux à 60 personnes. Un tel nombre ne peut donc en aucun cas augmenter le risque de propagation de la contagion de coronavirus. Toutefois, et puisque le contexte actuel l’exige comme jamais, des mesures sanitaires seront appliquées à cette catégorie de personnes. 

Cela va sans dire. Les Algériens titulaires du visa susmentionné sont autorisés à voyager en France sous conditions précises. Il s’agit d’un test PCR négatif mais aussi d’un isolement d’une durée déterminée. Ce sont donc les restrictions habituelles qui devront limiter les risques de contaminations mais aussi éradiqué l’épidémie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes