AccueilGuide VoyagesVisa pour la France : Élisabeth Borne promet une solution avec l’Algérie...

Visa pour la France : Élisabeth Borne promet une solution avec l’Algérie pour très bientôt

Voyage – La Première ministre, Élisabeth Borne, promet des solutions prochaines concernant l’octroi d’un visa pour la France à tout citoyen d’Algérie. Dzair Daily rapporte pour vous l’ensemble des détails relatifs à ce sujet dans la suite de son édition du dimanche 15 octobre 2022. 

Dans une déclaration à la Radio France internationale (RFI), la Première ministre française, Élisabeth Borne, a affirmé que la France ambitionne de résoudre la question du visa accordé à l’Algérie dans les semaines à venir. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Echorouk.

En réponse à une question liée aux obstacles du dossier des visas avec l’Algérie, Borne a déclaré que ce problème sera résolu très bientôt. Une déclaration intervenue après sa visite de travail en Algérie, effectuée du 9 au 10 du mois courant. Et cela, en compagnie d’une délégation composée de 15 ministres français.

Une visite qui s’inscrivait alors dans le cadre de renforcement des relations bilatérales entre les deux pays. « Je crois que nous (Algérie et France) nous comprenons très bien, que nous avons pu partager nos attentes mutuelles. Je ne doute pas que ce dossier puisse désormais être résolu rapidement » a-t-elle encore expliqué.

Cela tout en soulignant que les entretiens entre le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et son homologue algérien ont été très utiles au progrès de la question migratoire. Ce n’est pas tout. Retrouvez la suite des détails dans les lignes qui suivent ! 

Visa pour la France : voici ce que le Premier ministre algérien a déclaré

En effet, le chef du gouvernement algérien, Aïmene Benabderrahmane, s’est prononcé sur les relations espérées entre les deux parties. Il a ainsi souligné que le partenariat exceptionnel auquel la France et l’Algérie aspirent, ne doit pas se heurter à des difficultés faciles à surmonter.

À savoir, la question de l’octroi des visas. « Nous devons relancer le dialogue sur les questions liées à la circulation des personnes, à l’immigration et à la réadmission des individus », a-t-il poursuivi.

Il a mis en exergue la nécessité d’instaurer un climat de confiance et de pragmatisme entre les deux pays. Le Premier ministre a en outre affirmé que le gouvernement algérien déploie actuellement tous ses efforts en vue de lutter contre l’immigration clandestine.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes