AccueilActualitéFranceVisa France Algériens : 5 types de demandeurs sans RDV

Visa France Algériens : 5 types de demandeurs sans RDV

Algérie – Certains Algériens seront exemptés de prise de rendez-vous en ce qui concerne les demandes de visa pour la France. Pour les curieux, ne bougez pas ! On vous en dit plus, juste ci-dessous dans cette nouvelle édition du dimanche 27 novembre 2022.

Les Algériens sont nombreux à demander le visa pour la France. Étant donné qu’il s’agit là d’un pays européen développé, plutôt proche géographiquement et contient plusieurs milliers d’Algériens. D’ailleurs, il y a du nouveau pour les demandeurs Dz de visa pour la France. Vous êtes intéressé et vous voulez en savoir davantage ? Ça tombe bien ! On vous livre, dans ce nouveau numéro de Dzair Daily, plus de détails à cet égard. 

Vous n’êtes pas sans savoir que tout demandeur de visa pour l’Hexagone doit se diriger vers VFS Global. Pour cela, il est d’abord essentiel de demander un rendez-vous sur le site de VFS Global afin de déposer le dossier de demande. D’ailleurs, il y a du nouveau à propos de cela. En effet, certaines catégories de demandeurs algériens pourront zapper cette étape. On vous en dit un peu plus dans cette deuxième partie de l’article. 

Quels sont les Algériens concernés par cette mesure ?

En fait, le premier type d’Algériens qui est dispensé de la prise de rendez-vous pour les demandes de visa France sont les Algériens conjoints de ressortissants français ou de l’Union européenne ou de l’espace économique européen. Cependant, afin de bénéficier de ce privilège, le demandeur devra présenter l’un des documents suivants. 

À savoir, un acte de mariage, une fiche familiale et une copie de la carte d’identité ou du passeport du conjoint. La deuxième catégorie concernée est les mineurs étrangers d’un ressortissant français. Ceux-ci peuvent donc se présenter à VFS Global sans RDV. Cela, à condition qu’ils soient en mesure de fournir le livret de famille et une copie de la carte d’identité ou du passeport des parents. 

En plus de l’acte de naissance de l’enfant demandeur. Notons, par ailleurs, que la progéniture des ressortissants de l’UE/EE a également le droit à la même chose. Ce n’est pas tout ! S’ajoutent à eux, les ascendants de ressortissants français ou de conjoint étranger. Ces derniers devront se présenter avec un document qui justifie la nationalité française du descendant ou de son conjoint. 

À savoir, soit par le biais d’une copie de la carte d’identité ou celle du passeport. Il faut, pareillement, fournir un document justificatif du lien de filiation. Cela, grâce à une copie de l’acte de naissance du descendant français. Ainsi qu’une copie récente de l’acte de mariage du descendant avec un ressortissant français. C’est ce que rapporte le média en ligne Algérie 360 qui s’est basé sur un communiqué de VFS Global. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes