Visa Canada pour Algériens : Pas de baisse d’immigration cette année ?

Algérie – La ministre de l’Immigration du Canada a déclaré, lundi 17 août, qu’il n’y aura pas de baisse des seuils de délivrance de visa d’immigration pour les étrangers dont les Algériens, malgré la hausse du taux de chômage.

Au terme de la première journée d’étude des crédits à l’Assemblée canadienne, la ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Canada, Nadine Girault, a répondu aux préoccupations du député solidaire Andrés Fontecilla en ce qui concerne les seuils de délivrance de visa d’immigration pour les étrangers dont les Algériens. À cet effet, la ministre a annoncé qu’aucune baisse aura lieu même pour les prochaines années, rapporte Le journal de Québec

Malgré la fermeture des frontières qui a réduit le nombre d’immigrants, la députée de Bertrand a confirmé que cette situation n’a pas affecté et n’affectera en aucun cas les seuils d’immigration pour les années à venir, rapporte le média francophone.

Aucune baisse d’immigration malgré la hausse du taux de chômage 

En effet, le député solidaire Andrés Fontecilla a exprimé son inquiétude face à la situation sanitaire; selon lui, la pandémie qui frappe de plein fouet le monde entier pourra engendrer une baisse aux seuils d’immigration. 

Le premier ministre François Legaut voit les choses sous le même angle. Selon la même source d’information; il avait prédit; le 14 avril dernier, une baisse d’immigrants liée à l’évolution de la situation épidémique dans le Canada. Selon lui; cette dernière a également causé une brutale hausse dans le taux de chômage pour atteindre 10,7 % au Québec en mois de juillet.

Le média québécois a indiqué par la suite que le nombre d’immigrants admis la province majoritairement francophone à l’est du Canada a connu une baisse au début du mandat de son gouvernement; celui-ci faisait état de 51 118 à 40 546. Il doit donc remonter; progressivement au seuil original d’ici 2022. 

Des chiffres suffisamment parlant pour accueillir beaucoup d’immigrants algériens et d’autres en provenance des quatre coins du monde. Le gouvernement canadien poursuivra donc l’augmentation du nombre d’immigrants admis annuellement malgré la tendance haussière que connait le taux de chômage. Mais aussi la situation économique du pays due à la propagation du Coronavirus.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes