Visa : comment un Algérien peut obtenir un visa pour les Pays-Bas ?

Vous êtes un algérien et vous voulez avoir un visa pour les Pays-Bas ? Dzair Daily vous apporte plus de détails à cet égard dans cette nouvelle édition du 14 juillet 2022. Alors restez branchés. 

En fait, les Pays-Bas font partie de l’espace Schengen donc le visa demandé par chaque Algérien doit être un visa Schengen. Avant de joindre les pièces nécessaires au dossier de la demande, il est recommandé d’abord de déterminer le type de visa qui répond à votre besoin. Et ce, en fonction de plusieurs facteurs, notamment la durée du séjour. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cet article. 

Après avoir déterminé le type de visa adéquat, vous devez prendre un rendez-vous sur le site VFS Global. Afin de déposer votre dossier de demande de visa. On précisera que le rendez-vous doit être obligatoirement validé par le prépaiement des frais de service. À cet effet, vous devez régler les frais auprès d’une agence CPA.

Et ce dans le cas où vous ne disposez pas d’une carte de crédit pour le paiement en ligne. Une fois le paiement effectué, vous recevrez une confirmation de rendez-vous par SMS et par email. Ensuite, le demandeur doit commencer à remplir son dossier de visa. En joignant plusieurs pièces, notamment le formulaire de demande de visa signé et rempli. 

Quel est le dossier à fournir pour une demande de visa pour les Pays-Bas ?

En fait, outre le formulaire de demande de visa, d’autres pièces sont indispensables. On notera, le passeport, une copie de la page d’informations de ce dernier, copies des visas accordés et cachés. Ainsi qu’une autre copie de la page d’information des visas accordés et cachés. En sus, le voyageur doit déposer un document qui prouve sa résidence légale en Algérie, son permis de travail et une photo récente.

Par ailleurs, le dossier doit contenir une réservation aller-retour, réservation d’hôtel et une assurance voyage. Au-delà du relevé de compte des trois derniers mois et un document qui prouve le motif de voyage. Dans le même sillage, rappelons que l’intéressé est amené à fournir un document prouvant son retour en Algérie à la fin du séjour. Par exemple, un contrat de travail.

Sans oublier les pièces qui servent à prouver la stabilité de la situation socio-professionnelle. En ce qui concerne les frais de visa. On précisera qu’ils sont à 80 euros et à 40 euros pour les enfants de 6 à 12 ans. Sachant que le montant des frais de services est estimé à 3.265 DA.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes