29.9 C
Alger
29.9 C
Alger
mercredi, 17 juillet 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureVirus de la Variole du Singe : qu'est-ce que les Algériens savent...

Virus de la Variole du Singe : qu’est-ce que les Algériens savent de cette maladie ?

Publié le

- Publicité -

Algérie – Un reportage publié ce mercredi révèle les informations dont disposent les Algériens à propos de la Variole du Singe, le virus qui inquiète le monde en ce moment. Dzair Daily vous dévoile tout dans la suite de ce numéro du 25 mai 2022. 

Depuis le début de ce mois de mai, plus d’une centaine de cas suspects de la Variole du Singe ont été détectés. Et cela notamment dans plusieurs pays européens, ainsi qu’en Amérique du Nord et en Australie. Cette nouvelle menace sanitaire commence à inquiéter les gouvernements du monde entier. Alors, qu’est-ce que les Algériens savent du virus de la Variole du Singe ? 

Pour répondre à cette question, la chaîne de télévision Ennahar TV s’est approchée de plusieurs citoyens. Effectivement, dans un reportage mené par le micro de l’émission « Sarih Jidan », les Algériens se sont exprimés au sujet de cette nouvelle menace sanitaire. Dans le détail, une partie des intervenants a affirmé n’avoir aucune connaissance de ce virus. Selon eux, la menace est encore loin. 

- Publicité -

Par contre, d’autres personnes interrogées se disent très inquiètes face à la propagation de la Variole du Singe, surtout en Europe. L’inquiétude s’accroît chez cette catégorie de la population à cause de l’arrivée de l’été. La période durant laquelle des milliers de ressortissants algériens établis dans le vieux continent rentrent au pays. Et cela pour passer les vacances auprès de leurs familles.

Variole du Singe : ce que l’on sait de cette maladie 

Par ailleurs, la Variole du Singe ou « Monkeypox » est une maladie rare dont le pathogène peut être transmis de l’animal à l’homme et inversement. La transmission d’un humain à l’autre est limitée, explique l’Organisation mondiale de la santé (OMS). On l’a identifiée pour la première fois chez l’homme en 1970 en République démocratique du Congo. Depuis, des dizaines de cas infectés par ce virus ont été signalés dans plusieurs pays africains. 

Depuis le 14 mai dernier, plusieurs pays européens et d’Amérique du Nord ont confirmé des cas d’infection par ce même virus. Et la situation évolue rapidement, selon les autorités sanitaires européennes. Dans ce sens, l’infection à la Variole du Singe résulte d’un contact direct avec du sang et des liquides biologiques. Ainsi qu’avec des muqueuses d’animaux infectées par le virus. 

- Publicité -

Quant aux symptômes, l’infection par le virus débute par une fièvre, souvent forte et accompagnée de maux de tête, de courbatures et de fatigue. Après cela, apparaît une éruption vésiculeuse, la formation de croûtes puis cicatrisation. Les démangeaisons sont fréquentes. Les bulles se concentrent plutôt sur le visage, les paumes des mains et plantes des pieds. Les muqueuses sont également concentrées dans la bouche. 

L’incubation de la maladie peut aller de cinq (5) à vingt et un (21) jours. La phase de fièvre dure environ trois (3) jours. La maladie guérit le plus souvent spontanément, au bout de deux (2) à trois (3) semaines. Il s’agit là encore de ce qu’a indiqué l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -