AccueilActualitéFranceVidéo. Benzema invité à jouer pour l'Algérie par un sénateur RN

Vidéo. Benzema invité à jouer pour l’Algérie par un sénateur RN

France – De retour à l’équipe de France, le Franco-Algérien Karim Benzema reçoit un accueil critique et glacial de la part de quelques personnalités politiques, parmi lesquelles un sénateur RN qui l’invite à s’assimiler ou bien partir, dans le cas échéant, jouer pour l’équipe d’Algérie.  

Alors qu’un bon nombre d’amateurs de la ronde ont cru que l’histoire amoureuse tempétueuse de l’attaquant français et la sélection française a pris fin il y a plus de 05 ans, un nouveau rebondissement a eu lieu. Le protégé de Zidane est convoqué par Deschamps pour disputer l’Euro 2021. Accueillie à bras ouverts par les fans de Benzema, la nouvelle a fait réagir un sénateur RN qui invite le footballeur à jouer, plutôt, pour l’équipe d’Algérie. 

Il s’agit en fait du sénateur français qui aurait voulu interdire les drapeaux algériens hissés dans les rues de France après la victoire de l’Algérie en demi-finale de la CAN. Aujourd’hui, Stéphane Ravier a mêlé politique et foot pour exprimer son souhait de ne pas vouloir voir le Franco-Algérien jouer sous les couleurs de la France. 

Sur le plateau de Franceinfo plus hier, le sénateur RN a montré sa frustration à cet égard publiquement. Pour ce faire, il a fait en sorte de mettre sur table plusieurs puissants ingrédients polémistes. Tout d’abord, Ravier s’est positionné contre l’arrivée de Benzema à l’équipe de France. Pour consolider son fusil d’épaule, le sénateur RN a sorti la grosse artillerie. 

Benzema est « Français de papier », mais « Algérien par le cœur », estime Ravier

Stéphane Ravier a tout d’abord traité Benzema de « Français de papier ». D’après lui, l’attaquant du Real Madrid « est Algérien par le cœur », d’où son refus de le voir jouer pour la France. Pour épicer le tout, il invite le Franco-Algérie à partir « jouer pour l’équipe algérienne » qui lui tient tant à cœur.    

Ayant la même vision des choses que celle de Jean Messiha, il estime que seules « les sommes astronomiques » que Benzema encaisse, l’attirent. Pour ce qui est de l’amour et l’attachement, Benzema choisirait, indique-t-il, l’Algérie avec une fierté de lions. Partant de cette idée, le sénateur RN invite Karim Benzema à afficher ses couleurs de cœur s’il veut jouer pour la France, ou à catégoriquement les changer.      

« Je l’invite à trancher. Il y a aussi du football en Algérie, mais les salaires sont bien moins importants », dit-il. Un peu plus loin, le sénateur a fait savoir que la France pourrait tracer le chemin du succès sans s’appuyer sur la contribution de Karim Benzema. La sélection française « était championne du monde sans lui », précise-t-il pour conclure.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes