AccueilFootLa vidéo de l’Algérien Adam Ounas avalant un tacos dans le vestiaire...

La vidéo de l’Algérien Adam Ounas avalant un tacos dans le vestiaire sème la zizanie

Foot – L’international algérien, Adam Ounas, est sévèrement critiqué sur les réseaux sociaux depuis qu’il s’est rendu coupable la semaine dernière d’avoir… mangé un tacos au sein d’un vestiaire. Dans un univers où les performances sont associées à l’hygiène de vie, le choix culinaire du Fennec passe mal.

Le natif de Chambray-lès-Tours est très souvent au centre de l’actualité du côté de la Ligue 1 depuis sa signature au LOSC, septembre dernier, pour un contrat de deux saisons plus une en option. Il fait les gros titres pour son caractère technique et la précision de ses gestes. Mais actuellement, l’Algérien Adam Ounas, se retrouve sur le devant de la scène pour une toute autre raison : un tacos. Oui, vous avez bien lu ! 

Dans le monde du sport et plus particulièrement le football, les habitudes hygiéniques doivent être irréprochables, basées notamment, et essentiellement, sur une alimentation équilibrée. Outre les entraînements, les journées de tout sportif sont ainsi censées se résumer à la consommation d’une grande proportion de fruits et légumes, de produits laitiers, de sucres lents et de la viande également.

Des besoins journaliers dont ce dernier aurait tort de s’en priver. Les aliments gras, eux, sont à déconseiller pendant et même en dehors des compétitions. Un détail qui semble avoir échappé à l’esprit de l’ex-sociétaire du SSC Naples.

Au sortir de la rencontre Strasbourg – Lille, le numéro 11 des Dogues a en effet succombé à la tentation tacos. Nous vous en disons plus dans la suite de notre édition du mardi 18 octobre 2022. 

Adam Ounas et son dîner épinglés par les internautes ! 

Après s’être imposé avec le club nordiste face au RCS (3-0), Adam Ounas a décidé de s’offrir un petit moment de plaisir, peu en adéquation avec les exigences du haut niveau. Pain hypercalorique et gras de la viande qui dégouline, il faut dire que le tacos est l’un des plus mauvais élèves de la famille sandwich. 

Le champion d’Afrique 2019 y a cédé, vendredi dernier, au niveau du vestiaire du stade de la Meinau. C’est son coéquipier français, Jonathan Bamba, qui l’a affiché sur la Toile avec la légende « C’est pas facile le foot ». Mais à Lille, manger un tacos quand on est footballeur professionnel est un crime de lèse-majesté. 

« C’est ça les joueurs moyens, pas de discipline », « Joueur pas top, hygiène pas top. Ça va ensemble ! », « Voilà pourquoi nos joueurs restent des minables. 0 commitment », « Même en amateur des joueurs ne mangent pas ça. C’est dire… ». C’est ce qu’on peut en effet lire parmi les innombrables commentaires sur les réseaux sociaux.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes