AccueilGuide VoyagesVers la baisse des prix des billets d’Air Algérie en destination du...

Vers la baisse des prix des billets d’Air Algérie en destination du Sud

Algérie – Dans le cadre de la relance économique visant à mettre fin à la dépendance aux hydrocarbures, le ministre du Tourisme, Mohamed Hamidou a annoncé que son département a conclu un accord avec Air Algérie déterminant la réduction du prix des billets d’avion de la compagnie aérienne en destination du Sahara Algérien.

Intervenant le 05 octobre dernier, lors de l’ouverture de l’assemblée générale de la chambre nationale de l’artisanat et des métiers; le ministre du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial, Mohamed Hamidou, a soutenu « qu’il était impératif de faire du secteur du tourisme une source de richesse pour l’économie nationale ». Et ce « en encourageant la promotion du tourisme dans le désert Algérien à travers la conclusion d’un accord visant à réduire le prix des billets d’avion d’Air Algérie entre Alger et Tamanghasset; soit 15.000 dinars au lieu de 30.000 dinars »; a-t-il fait savoir.

En effet, selon la déclaration du membre du Gouvernement la tutelle a convenu plusieurs accords; notamment avec l’entreprise nationale de navigation aérienne, ainsi qu’avec la société nationale des transports ferroviaires (SNTF); mais aussi avec d’autres opérateurs du secteur, à savoir des hôtels et des agences de tourisme et de voyages.

D’autre part, ce dispositif intervient dans l’optique de favoriser le tourisme saharien; étant une richesse dormante; a souligné l’interlocuteur; selon ce qu’a rapporté le média arabophone, El Bilad. Poursuivant dans le même contexte, Hamidou a rappelé que la saison des excursions en destination du Sud Algérien débutent en général au mois d’octobre et durent jusqu’au mois de mars de l’année suivante.

Par ailleurs, le ministre a tenu à préciser que ce nouveau processus de développement du tourisme saharien vise à offrir davantage d’opportunités aux citoyens Algériens de faire connaissance avec leur pays. « D’autant plus que l’Algérie jouit de deux (02) musées ouverts en plein air; représentés par les massifs de montagnes du Hoggar et du Tassili »; a-t-il avancé.

Faire du secteur de l’artisanat une source de richesse pour l’économie nationale ?

En effet, pour le membre de l’Exécutif Djerad, « l’Algérie nouvelle exige un secteur d’artisanat et des métiers créateur de richesse devant participer, à éradiquer le chômage et mettre terme à la dépendance aux hydrocarbures ». Et ainsi, en faire un acteur de la diversification de l’économie; a-t-il étalé.

À cette occasion, Mohamed Hamidou a mis en avant les dispositifs devant soutenir et renforcer le secteur; dont « le financement de la création de startups ». Et ce à travers la signature de convention de coopération avec le ministère de la Solidarité Nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme afin de faciliter l’accès aux crédits de l’Agence nationale de gestion du microcrédit (ANGEM).

De plus, le ministre a évoqué d’autres conventions signées avec le ministère délégué auprès du Premier ministre chargé des Start-up; permettant également « le financement de l’expansion des activités des artisans et la création d’agences de tourisme »; notamment dans le cadre des nouvelles mesures de l’Agence nationale de promotion et de développement de l’entrepreneuriat (ex ANSEJ).

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes