AccueilÉconomieAutomobileVente de voitures par facilité en Algérie : voici les modèles concernés

Vente de voitures par facilité en Algérie : voici les modèles concernés

Automobile – Dans cette édition du lundi 9 janvier 2023 vous trouverez les modèles de voitures concernés par la vente par facilité en Algérie. Apprenez-en plus à ce sujet dans les lignes qui suivent.

Vous n’êtes pas sans savoir que le marché de l’automobile dans le pays commence peu à peu à reprendre son souffle. Ainsi, pour permettre à un nombre important de citoyens d’acquérir des voitures neuves, de nombreuses banques en Algérie ont annoncé le lancement de la vente par facilité, également dans le cadre de la finance islamique. Quels seraient donc les modèles concernés ? La réponse se trouve juste en bas.

En effet, divers établissements financiers en Algérie proposent des offres très intéressantes. Cela, dans le cadre des produits conformes à la charia. En passant par les crédits pour l’achat de biens immobiliers, pour l’investissement, pour le lancement d’un projet. Mais aussi, des prêts accordés aux personnes qui désirent acheter une nouvelle voiture. Notamment avec la reprise des activités de construction et d’importation dans le pays.

Cela dit, les citoyens s’interrogent sur les types de voitures qui seront inclus dans ces offres. Et d’après ce qui a été confirmé par les directeurs de banques, la loi algérienne permet d’accorder des crédits à la consommation. Sauf que cela concerne juste les voitures et autres produits fabriqués en Algérie. Ce qui signifie que ces offres concernent les voitures algériennes installées dans des usines de montage. Et ce, après la reprise d’activité.

Vente de voitures par facilité en Algérie : les banques mènent une course contre la montre

Au fait, dans le cadre de l’annonce du retour des voitures d’importation et des usines, diverses banques ont annoncé le lancement de nouveaux produits. Notamment des prêts hallal. Ce qui signifie que les crédits dans le cadre de la finance islamique seront sans intérêts. C’est du moins ce qui a été rapporté par Sayarat Live. 

C’est d’ailleurs dans ce sillage que la Banque Extérieure d’Algérie (BEA) a procédé à l’ouverture de cinq guichets. Ceux relatifs à la finance islamique. Ces derniers se trouvent à Mostaganem, Mascara, Relizane et Tiaret. De ce fait, le directeur général de la BEA s’est prononcé à ce sujet. Il a indiqué que cette opération entre dans le cadre de la stratégie de commercialiser à ce jour 10 produits dans ce domaine.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici