Vente de voitures en Algérie par de faux concessionnaires : l’association des consommateurs met en garde

Automobile – Une nouvelle arnaque aux voitures apparaît en Algérie, notamment sur les sites de ventes en ligne, des escrocs se font passer pour des concessionnaires automobiles, une situation qui n’échappe pas à l’APOCE. 

Au fait, il n’est pas sans savoir que le marché algérien de l’automobile traverse, depuis près de trois ans maintenant, une crise sans précédent. Avec l’arrêt du montage et de l’importation des véhicules, ces derniers sont devenus rares. Cette rareté a provoqué inévitablement une envolée des prix sur ce marché. Néanmoins, des concessionnaires automobiles arrivent à commercialiser certains modèles de voitures neuves en Algérie. 

Mais les choses ne se passent pas toujours comme on le pense quand les véhicules sont mis en vente. À la lumière de la crise de l’automobile, la fraude en matière de vente de voitures est une préoccupation croissante. Et les Algériens doivent être conscients des tactiques utilisées par les fraudeurs. 

L’Organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE) est, d’ailleurs, la première à avertir les acheteurs de voitures. Son président, Mustapha Zebdi, a mis en garde contre les faux concessionnaires automobiles. Cela, par le biais d’une publication sur son compte Facebook. En effet, il a tenu à publier un avertissement ce jeudi 28 juillet 2022. 

Automobile : Zebdi met en garde contre les arnaques sur les sites de vente en ligne

Dans sa publication, le président de l’APOCE a indiqué qu’aucun agent automobile n’importe de voitures neuves en ce moment. Le même responsable n’a pas manqué de pointer du doigt les arnaqueurs. Notamment, ceux qui utilisent les sites de vente de véhicules et les réseaux sociaux pour attirer des acheteurs potentiels.

Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk, dans son dernier numéro. Dans ce sens, Zebdi a souligné que ce genre de publication n’explique pas les modalités du paiement. Selon lui, elles ne donnent pas plus de détails sur le montant de l’avance, ou carrément si le véhicule est payé à la livraison.

Il a considéré que dans ce cas, l’acheteur risque fortement d’être arnaqué. Par ailleurs, il a fait savoir que son organisation a porté plainte contre un faux concessionnaire auprès du ministère du Commerce. Et ce faux fraudeur a été arrêté. 

algérie voitures concessionnaires

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes