23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
dimanche, 16 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileVéhicules de moins de 3 ans en Algérie : les recherches de...

Véhicules de moins de 3 ans en Algérie : les recherches de voitures bon marché en Europe lancées

Publié le

- Publicité -

Automobile – Deux semaines après la publication du décret exécutif régissant l’activité de l’importation de véhicules de moins de 3 ans en Algérie, les concessionnaires sont déjà partis à la recherche des bonnes affaires en Europe. 

Le marché algérien de l’automobile s’ouvre de nouveau après plusieurs années de gel. L’importation de véhicules de moins de 3 ans depuis l’Europe ou d’autres pays du monde est désormais effective en Algérie. Avec les premiers engins à quatre roues assemblés à l’usine Fiat d’Oran qui devraient envahir le marché vers la fin de l’année, les bonnes nouvelles sont légion dans le secteur. 

En effet, le décret exécutif fixant les conditions et les modalités de l’importation de voitures d’occasion a été publié dans le dernier Journal officiel (JO) n° 11. Un signal effectif du lancement de cette activité après plusieurs années de suspension.

- Publicité -

Impatients à l’idée d’acquérir des véhicules, les Algériens ont déjà commencé les recherches sur les marchés à l’étranger, notamment de l’autre côté de la mer Méditerranée. Ce choix s’explique certainement par le fait que la majorité des voitures importées par les DZ proviennent des pays européens.

C’est en tout cas ce qu’a fait savoir Mustapha Zebdi, le président de l’Organisation algérienne pour la protection des consommateurs (APOCE). Et cela par le biais d’un communiqué publié sur son compte Facebook. 

Mustapha Zebdi : les concessionnaires partent à la recherche des bonnes affaires 

Effectivement, le responsable de l’APOCE a livré de nouvelles informations concernant le dossier de l’importation des voitures d’occasion en Algérie. Le responsable a donc révélé que « certaines concessionnaires et spécialistes privés ont commencé à tisser des relations à l’étranger avec des établissements spécialisés dans la vente de ce type de véhicules ». 

- Publicité -

Selon lui, « ces spécialistes algériens du secteur automobile étudient les offres et les meilleurs moyens d’importer ces voitures un peu moins cher avec une meilleure qualité ». Mustapha Zebdi a assuré « qu’il fournirait de nouvelles informations en temps voulu ». 

Par ailleurs, le ministère de l’Industrie a dernièrement concrétisé le retour de l’importation de véhicules neufs. Cela en annonçant l’octroi par ses services des agréments pour trois concessionnaires automobiles. Ils ont été remis à la société Fiat Algérie, Emin Auto pour les marques chinoises JAC et Halil et au concessionnaire de la marque allemande Opel. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -