Vahid Halilhodžić tacle des Marocains et défend l’Algérie (Vidéo)

Foot – L’ex-sélectionneur de l’équipe nationale de football, Vahid Halilhodžić et actuel sélectionneur des Lions de l’Atlas, fustige des médias marocains et prend la défense de l’Algérie. Nous relayons pour vous plus de détails dans ce numéro du 22 janvier 2022.

Il n’est pas sans savoir que l’entraîneur bosnien des Lions de l’Atlas était un jour le sélectionneur des Fennecs. Au fait, Vahid Halilhodžić a toujours défendu l’Algérie et il la défend aujourd’hui et critique vigoureusement les Marocains pour leur « campagne malveillante » à l’encontre de l’EN. 

En effet, dans une vidéo diffusée sur YouTube, le sélectionneur actuel de l’équipe marocaine de football s’exprime. Ainsi, il a dénoncé les médias du Maroc pour avoir pris pour cible les Verts. Énervé, Halilhodžić n’accepte pas qu’on parle de l’Algérie. Il se manifeste : « J’ai quelque chose à dire, l’équipe nationale c’est quelque chose de très grand, on doit respecter l’équipe nationale […] C’est juste une provocation de votre part ». 

En revanche, l’entraîneur des Lions de l’Atlas a toujours soutenu l’Algérie. D’ailleurs, il n’a jamais été d’accord avec le président de la Fédération royale marocaine de football, Lekjaa, vis-à-vis de l’Algérie. Il a ajouté que « l’Algérie, c’est 38 millions de personnes qu’on doit respecter ». Ainsi, l’ex-sélectionneur des Guerriers du désert montre son respect au peuple algérien et à son pays.

Par ailleurs, Vahid Halilhodžić apprécie les hommes de Belmadi. De ce fait, il a même provoqué un vif débat au Maroc à cause de l’Algérie avant le début de la Coupe d’Afrique des nations CAN 2021 au Cameroun. En effet, le sélectionneur avait suscité beaucoup de mécontentement en dévoilant le potentiel vainqueur de la Coupe selon lui.

CAN 2021 : Halilhodžić créé un malaise au Maroc à cause de l’Algérie

Pour rappel, le sélectionneur de l’équipe marocaine avait estimé que Riyad Mahrez et ses coéquipiers méritent de remporter la Coupe d’Afrique des nations. Lors d’une conférence de presse, les dires du technicien, vis-à-vis des concurrents les plus redoutables, ont provoqué une polémique au Maroc. 

Dans le détail, l’ex-manager des Verts n’a pas prononcé le mot « Algérie ». Cela, dans le but de ne pas compliquer la situation vu que les relations algéro-marocaines sont déjà tendues. Toutefois, tout le monde avait compris ce qu’il voulait dire. Il s’agit bien de l’équipe d’Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes