22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
dimanche, 14 juillet 2024
- Publicité -
AccueilActualitéVague de changements diplomatiques : Algérie nomme de nouveaux ambassadeurs

Vague de changements diplomatiques : Algérie nomme de nouveaux ambassadeurs

Publié le

- Publicité -

Algérie – Dans une série de mouvements diplomatiques significatifs, l’Algérie a récemment annoncé une importante restructuration de son réseau de nouveaux ambassadeurs à travers le monde. Cette initiative, marquant un tournant dans la politique étrangère du pays, a été officialisée par des décrets présidentiels publiés dans le dernier numéro du Journal officiel.

L’Algérie a entrepris une vaste réorganisation de son corps diplomatique, en nommant de nouveaux ambassadeurs, comme en témoignent les récents décrets présidentiels émis dans le numéro 71 du Journal officiel. Cette initiative marque une étape cruciale dans la refonte de la présence diplomatique algérienne à l’international.

- Publicité -

Le 19 octobre 2023, deux décrets présidentiels ont été promulgués, annonçant la nomination de nouveaux ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires. Parmi les nominations figurent Farid Boulhabel à Tokyo au Japon et Sadek Saoudi à Stockholm, Suède. En plus de Fellali Gouini à Antananarivo, République de Madagascar. Et Mohamed Ali Bougazi à Mascate, Sultanat d’Oman à partir du 23 septembre 2023.

Ces nominations, échelonnées entre mai et septembre 2023, reflètent une approche stratégique et diversifiée dans la sélection des représentants diplomatiques. En complément, plusieurs autres personnalités se sont également vus désignées ambassadeurs, dont Ali Achoui à New Delhi, Khaled Zahraat à Dakar, Abdelhafid Bounour à Kuala Lumpur et Fayza Rahim à Santiago. 

S’ajoutent à la liste Azzeddine Riach à Brazzaville, Abdallah Boukmach à Yaoundé, Nour Eddine Meriem à Koweït, Jamal Eddine Omar à Bangui. En plus de Nahla Bali à Zagreb, République de Croatie, Massoud Mehila à Sofia, République de Bulgarie et Mohamed Amin Bencherif à Bruxelles. Cette série de nominations met alors en lumière la volonté de l’Algérie de renforcer ses relations avec des pays clés sur différents continents.

- Publicité -

Dans le même temps, des décrets ont vu le jour pour mettre fin aux missions de certains ambassadeurs, signe d’une refonte majeure dans la diplomatie algérienne. Parmi eux, Abdelaziz Ben Ali Cherif à Buenos Aires et Jamal Mektafi à Helsinki se sont vus réaffectés à d’autres fonctions. Et Nour Eddine Yazid à Harare, République du Zimbabwe, Boumedien Ghenad à Tachkent, République d’Ouzbékistan et Sadek Saoudi à Windhoek, République de Namibie.

En plus de Fellali Gouini à Mascate, Sultanat d’Oman et Mohamed Ali Bougazi à Riyadh, Royaume d’Arabie saoudite. Soulignant un renouvellement de la vision diplomatique du pays.

Ce large mouvement diplomatique s’inscrit de ce fait dans le cadre d’une stratégie plus large de l’Algérie visant à revitaliser ses relations internationales. L’accent mis sur une présence diverse et stratégiquement placée à travers le monde témoigne ainsi de l’ambition du pays de jouer un rôle plus influent sur la scène internationale.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -