AccueilSociété et CultureLe vaccin anti-coronavirus a une puce ? L’Algérien Belgacem Haba répond (vidéo)

Le vaccin anti-coronavirus a une puce ? L’Algérien Belgacem Haba répond (vidéo)

Algérie – L’Algérien Belgacem Haba réagit dans une vidéo aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux quant à la présence d’une puce incluse dans le vaccin contre le coronavirus. Découvrez sa réponse, ce 15 juillet 2021.

En effet, certaines vidéos se relayent sur les réseaux sociaux. Elles affirment que les vaccins que se font injecter les personnes disposaient de certaines particules. On dit que celles-ci rendaient leurs bras aimantés. De ce fait, le chercheur scientifique algérien Belgacem Haba répond à la rumeur sur le vaccin anti-coronavirus qui contiendrait une puce.

C’est dans une vidéo partagée hier, qu’il souligne que c’est des « mythes dépourvus de tout fondement scientifique ». Il explique dans un premier temps que ces théories de présence de minis-puces qui seraient transmises avec le vaccin lors de l’injection relevaient de l’absurde.

Il indique qu’en tant que scientifique, il peut affirmer qu’il n’y a aucune chance à ce que ces allégations soient véridiques. En outre, il ajoute que ces rumeurs d’injection de puces qui activeraient une sorte de magnétisation après s’être fait vacciner, relevait de l’imagination. En poursuivant son discours, il met en garde les citoyens algériens contre ces vidéos mensongères.

Il les appelle au contraire à aller se faire vacciner et faire vacciner les personnes âgées. C’est afin de lutter contre la propagation du virus, qui selon lui, est le seul moyen qui permet de prévenir à la transmission du virus et qui nous permettrait de reprendre une vie normale. 

Belgacem Haba appelle les Algériens à aller se faire vacciner 

Par ailleurs, il invite ceux qui refusent de se faire vacciner à ne pas répondre d’idées frivoles qui ne sont basées sur aucun fondement. Ou encore d’intimider les personnes qui comptent se faire vacciner. Pour appuyer son appel aux citoyens algériens d’aller se faire vacciner, il soutient qu’il a lui-même reçu les deux doses de vaccin. 

Pour rappel, le chercheur algérien Belgacem Haba possède 444 brevets d’inventions au cours de sa carrière aux États-Unis. Il figure parmi les chercheurs Nord-Africains et Moyen-Orientaux les plus inventifs en Amérique. Ses inventions ont contribué au développement des puces électroniques destinées à la fabrication des smartphones. 

Le docteur Belgacem a entamé son cursus universitaire en Algérie à l’université de Bab Ezzouar avant de se diriger aux USA. Là-bas, il a poursuivi ses études en doctorat à la prestigieuse université de Stanford. Il a d’ailleurs reçu de nombreux prix pour l’ensemble des recherches qu’il a accompli.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes